Le masque obligatoire à Tulle, Ussel et Brive dès le 26 octobre

La préfecture de la Corrèze a décidé de durcir les mesures pour endiguer la seconde vague de Covid 19 à partir du lundi 26 octobre.
 

La ville de Tulle
La ville de Tulle © André Abalo
Ce matin dans les rues de Tulle, les habitants se veulent conciliants. Depuis ce lundi 26 octobre 2020, ils doivent respecter les consignes de port du masque sur toute la ville, même s’ils avouent avoir du mal à comprendre, car « on se croise beaucoup moins dans les rues de Tulle que dans les grandes agglomérations. »

Le port du masque devient obligatoire sur l’ensemble des villes de Tulle, Ussel et Brive. Jusqu’à présent, il n’était obligatoire que dans l’extrême centre de Brive.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros
 

Dégradation des indicateurs

Claire Boucher, directrice de cabinet du préfet, rappelle que les grandes villes ne sont plus les seules à être touchées par le virus qui est arrivé à la campagne. Elle explique par ailleurs l’arrêté sur le port du masque qui entre en vigueur lundi en 3 points :

Il faut d’abord tenir compte de l’aggravation nationale. Ensuite, même si la Corrèze n’a pas été placée en couvre-feu, la situation s’y est nettement dégradée. Le taux d’incidence a beaucoup augmenté. Il était samedi 24 octobre de 119 cas pour 100 000 habitants. Enfin, la situation des départements limitrophes est inquiétante. Le virus circule beaucoup en Creuse et Haute-Vienne. Ce dernier département a d’ailleurs été placé en couvre-feu.
 
Dernière journée à Tulle avant le port du masque
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société