• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Viam : les pellets de la discorde

Image d'illustration / © max PPP
Image d'illustration / © max PPP

Un projet d’usine fabriquant des granulés de bois torréfiés crée la polémique à Bugeat. Une entreprise qui serait pourtant la bienvenue dans une zone économiquement dévastée et permettrait à une vingtaine de personnes de trouver du travail.

Par Franck Petit

L’enquête publique n’a toujours pas démarré, mais certains riverains se disent déjà très inquiets. Vendredi 27 octobre, ils organisaient une réunion publique. Ils craignent les nuisances qui pourraient être générées.

L’usine s’installerait sur la commune de Viam.  Chaque année, elle produirait 45000 tonnes de pellets torréfiés à partir de 100000 tonnes de matières première comme les branches ou les souches d’arbres.

Les pellets torréfiés peuvent être utilisés dans les centrales thermiques ou chaufferie à la place du charbon. Ce sont des granulés qui subissent un traitement thermique supplémentaire pour les sécher.

Des opposants

Si les élus soutiennent le projet, une association d’opposants s’est constituée : « Non à la montagne pellets ».
Sa présidente habite à 800 mètres du site retenu. Elle craint beaucoup de poussière et des odeurs nauséabondes.


 

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus