Page emploi : Ynovéa fabrique des aliments pour animaux à base d’insectes

Dans la page emploi hebdomadaire de France 3 Limousin, découverte de la jeune entreprise Ynovéa à Naves en Corrèze. Elle innove en fabriquant des aliments pour animaux qui se veulent plus sains et écologiques.
 
La société a été créée en mai 2019.
La société a été créée en mai 2019. © FTV
Quand certains imaginent que les insectes vont remplacer dans le futur la viande animale pour l’apport de protéines, les fondateurs d’Ynovéa commercialisent déjà des aliments pour animaux à base d’une larve de mouche nommée « Black Soldier », élevée en France. 
 

Nous avons choisi cette larve car elle se nourrit de déchets végétaux.

Cathy Lopez, présidente SAS Ynovéa.



La société reçoit la matière première sous forme d’insectes déshydratés ou soufflés et extrait la matière grasse des insectes. « On obtient alors une farine et on va créer les recettes en rajoutant des végétaux » explique Samuel Lopez, directeur de production et de commercialisation.
 

Le couple avait auparavant une activité d'élevage d'animaux de compagnie en Dordogne. Ils se disent alors que l’alimentation animale vendue en magasins, souvent à base de chutes de viande et de pêche industrielle doit être plus saine et se sont mis à élever des insectes pour nourrir leurs animaux.

Partis expérimenter le concept à l'étranger, ces deux techniciens en bio industrie de transformation ont trouvé un bon accueil en Corrèze pour développer leur projet d'usine. « Le projet a été financé par des partenaires privés, mais aussi des subventions publiques, des prêts de la banque publique d'investissements (BPI France), EDF, France Active et Corrèze Initiatives » indique Cathy Lopez.

12 salariés 


L’entreprise compte 12 salariés, des techniciens au web master en passant par une biologiste qui travaille avec un analyseur.
Dans l’atelier, le cœur battant est un énorme extrudeur qui broie tous les ingrédients dont les larves. En ressortent chaque mois 20 à 30 tonnes de croquettes ou pellets de différentes tailles pour chiens, chats, poissons ou oiseaux. Ces aliments sont nutritifs, mais sont aussi conçus pour être des « alicaments », vendus en France et à l'étranger, en magasins spécialisés et grandes surfaces, pas plus chers que les croquettes « premium » selon les gérants. 

Ynovéa souhaite encore embaucher en production ainsi que des commerciaux pour la Nouvelle-Aquitaine et cherche encore à diversifier ses produits, une quarantaine déjà.
Dans la transformation des insectes, elle est actuellement leader sur le marché européen dans son domaine. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi entreprises animaux écologie environnement