La parcelle de la discorde à Turenne en Corrèze

la parcelle de la discorde à Turenne en Corrèze. / © France 3 Limousin
la parcelle de la discorde à Turenne en Corrèze. / © France 3 Limousin

Parce que la Communauté d’agglomérations de Brive a construit en 2006 un ouvrage d’art public sur la parcelle d’un particulier sans son autorisation, les deux parties sont dans un conflit sinon inextricable, du moins qui s’enlise.
 

Par Jean-Martial Jonquard

C’est une simple parcelle, d’à peine 20m², propriété d’un particulier, à Turenne, en Corrèze (19).

En 2006, un poste de relevage pour l'assainissement collectif y est construit, par la mairie de Turenne, pour le compte de la Communauté d’Agglomérations de Brive.
Problème : le propriétaire de la parcelle n’avait pas donné son accord écrit.

Pendant quelques années, tout reste en l’état. Mais désormais, le propriétaire a bloqué l’accès au poste. Et, faute de maintenance, la collectivité craint de futurs  dysfonctionnements.

Elle reconnaît la défaillance administrative, mais plaide la bonne foi.

De multiples négociations ont été menées, mais sans succès.
Le propriétaire réclame aujourd'hui le retrait pur et simple du poste. La Communauté d’Agglomérations, elle, a lancé une enquête d'utilité publique, en vue d'une expropriation.
 
La parcelle de la discorde à Turenne en Corrèze
Parce que la Communauté d’agglomérations de Brive a construit en 2006 un ouvrage d’art public sur la parcelle d’un particulier sans son autorisation, les deux parties sont dans un conflit sinon inextricable, du moins qui s’enlise. Intervenants : 1/ Jérôme Jaladi, propriétaire de la parcelle de 20m² 2/ Yves Gary, maire de Turenne et conseiller communautaire à la Communauté d’Agglomérations de Brive  - Équipe : M Brazeau, A Martiniky, M Fillon

Sur le même sujet

Les + Lus