Patricia Bordas explique pourquoi elle quitte le Parti Socialiste

© France 3
© France 3

Elle a rendu sa carte du Parti Socialiste. Patricia Bordas, ancienne sénatrice, ex-première adjointe à la mairie de Brive et actuelle conseillère municipale, a claqué la porte. Elle dit ne plus être en phase avec ses pairs
 

Par Louis Roussel

Pour l'élue il ne s'agit pas d'une décision inspirée par la rancoeur ou l'amertume, mais bien d'un choix mûrement réfléchi
Mettant en avant la cohérence politique, elle explique son choix. 
Patricia Bordas se dit en porte-à-faux avec la politique du PS, au niveau local et national.

Opposée à la primaire à Gauche

Le mode de désignation du candidat de la gauche ne convient pas à la corrézienne. Pour Patricia Bordas la primaire s'apparente à un "tribunal de militants" devant lequel doit passer François Hollande. Ce n'est pas sa conception.

Désaccord au niveau local

Le cinema Rex, la police municipale, les sujets de désaccord avec le reste du groupe socialiste à la mairie semblent faire également partie des raisons qui la poussent à quitter le navire. 

La fin du clivage

"Je vis très mal le fait que parce qu'on vote en faveur d'une délibération importante du maire Frédéric Soulier (LR) on dise "tu passes à droite". Ce clivage les français n'en veulent plus, il faut l'entendre."


Patricia Bordas a indiqué qu'elle restera conseillère municipale d'opposition, pour l'instant sans étiquette.


Sur le même sujet

Les + Lus