Profession : guide de pêche en Corrèze

Publié le
Écrit par Jean-Sebastien Tingaud

Le département compte une dizaine de moniteurs-guides de pêche. Ces professionnels enseignent leurs techniques ou font découvrir les lacs et les rivières du secteur. Ce métier encore méconnu pourrait contribuer au développement touristique du territoire.

Des kilomètres d'étendues d'eau sauvages sur la Dordogne : le lac de l'Aigle est un formidable terrain de jeu pour les pêcheurs. Mais c'est aussi le lieu de travail de Jérémy Bola, moniteur-guide de pêche professionnel.

Spécialiste des carnassiers

Depuis 2019, il a créé son activité en Corrèze. C’est un spécialiste des carnassiers ; brochets, sandres et autres perches n'ont pas de secrets pour lui.  

Son travail : faire découvrir les lacs de la région aux pêcheurs, et leur apprendre de nouvelles techniques pour attraper les poissons. Après une belle prise, on réalise une photo, et le poisson est remis à l'eau.  

Exigences

Pour exercer son activité, Jérémy a dû investir plus de 40 000 €. Autre exigence de sa profession : savoir s'adapter. Selon lui, "il faut durer dans le temps, il faut avoir un fichier client solide. Il faut savoir se diversifier, ne pas faire que du guidage individuel adulte : moi j’ai à cœur de développer les camps pour les ados. Et il faut une partie d’étrangers, parce qu’on est tributaires de la saisonnalité".  

Nouvelle habitude

En France, utiliser les services d'un guide de pêche n'est pas encore rentré dans les mœurs. Jérémy analyse : "Quelqu’un qui n’a jamais fait de ski, il prendra facilement un moniteur de ski. Quelqu’un qui n’a jamais fait de pêche, ce n’est pas la première idée qui va lui venir à l’esprit."   

En Corrèze, ils sont une dizaine à proposer leurs services ; tous espèrent contribuer au développement du tourisme nature dans le département.