Un cahier de doléances "citoyen" à Tulle

Le mouvement des Gilets jaunes aura aussi permis de libérer la parole. Un cahier de doléances a été placé en mairie de Tulle jusqu'à ce vendredi 21 décembre 2018. Un registre ouvert à tous pour témoigner, écrire ses critiques, ses propositions pour notre société démocratique.

Un cahier de doléances "citoyen" disponible pour tous à Tulle
Un cahier de doléances "citoyen" disponible pour tous à Tulle © Julie Radenac

Nous, on ne peut plus y arriver à la fin du mois. Ce n'est pas normal que les riches aient toujours davantage et nous de moins en moins. On est la vache à lait, c'est tout ce que l'on est. Anne-Marie Amador, retraitée tulliste vivant avec 1000€ par mois

Un cahier de doléances pour noter ses critiques et ses propositions pour les Français, c'est l'idée de ce registre. Des pages à la disposition de tous depuis ce samedi 15 décembre en mairie de Tulle
Un cahier pour exprimer son ressenti citoyen en mairie de Tulle
Un cahier pour exprimer son ressenti citoyen en mairie de Tulle © Julie Radenac
"Méprisable et méprisant", "le président des très riches" :  l'hostilité envers Emmanuel Macron revient souvent dans ces messages. Moins de taxes sur les carburants, une hausse des salaires, le rétablissement de l'ISF, moins de dividendes pour les actionnaires, les revendications initiales des Gilets jaunes n'ont pas non plus été oubliées ainsi que le referendum d'initiative citoyenne.

Il y a aussi un besoin évident d'une démocratie de partage. La demande d'une démocratie directe est aussi importante que la demande de justice sociale. Bernard Combes, maire (PS) de Tulle

Ce cahier de doléances reste à la disposition du public jusqu'à ce vendredi 21 décembre 2018. Il sera alors transmis au préfet de la Corrèze et au siège de l'Association des Maires de France à l'initiative de ce projet. 
Un cahier de doléances "citoyen" à Tulle

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société dialogue citoyen économie emploi