Corrèze : l'édition 2021 des Nuits de nacre promet changements et nouvelles ambitions

Une équipe fraîchement renouvelée, un festival qui se veut plus populaire et participatif, un centenaire à fêter... En 2021, les Nuits de nacre tullistes fait peau neuve. Le monde de la culture innove et se réinvente dans l'espoir que 2021 soit synonyme de renaissance.

F3 Limousin - Les Nuits de Nacre investissent la ville de Tulle
F3 Limousin - Les Nuits de Nacre investissent la ville de Tulle © Marion Banchais

Ces changements, ils les avaient annoncés au mois d’avril 2020 sur les réseaux sociaux.

Contraints d’annuler la dernière édition des Nuits de nacre, les organisateurs étaient restés proches du public corrézien et leur avaient d’ores et déjà promis une future rencontre, « sous une forme ou une autre ».

C'est chose faite. Mercredi 6 janvier 2021, la Cité de l'accordéon qui dirige les Nuits de nacre depuis 1988 a annoncé le nouveau projet pour la prochaine édition du festival corrézien qui devrait se tenir du 25 au 27 juin 2021.

Les maîtres-mots : plus populaire et participative. Pour ce faire, les Nuits de nacre ont gonflé leurs rangs et ont mis en place un nouveau conseil d'administration. Plus indépendant cette année, le groupe s'est également détaché D-des Lendemains qui Chantent et du Collectif Vacance Entropie.

Une nouvelle équipe

Jean-Bernard Servières, président de l'association la Cité de l'accordéon tout juste élu, se félicite de la nouvelle dynamique du festival pour sa prochaine édition.

Laurent Valéro, musicien et producteur de France Musique vient d'être nommé directeur artisitique des Nuits de nacre. Et ce n'est pas tout ! L'association s'est également entourée d'une équipe de professionnels  : un régisseur général, un directeur technique, un graphiste et une assistante rejoignent également le groupe. Sans compter les bénévoles de la Cité de l'accordéon qui viendront activement prêter main forte.

Une édition 2021 sous le signe de l'optimisme

Alors que le monde culturel est à l'arrêt en raison de la crise sanitaire depuis le printemps dernier, l'optimisme semble prendre le dessus au sein de l'équipe des Nuits de nacre, "on fait comme si, on ne se pose pas la question et on fonce" explique Jean-Bernard Servières, président de l'association la Cité de l'accordéon.

L'édition 2021 aura pour but de mettre en avant les acteurs locaux du spectacle vivant notamment avec la mise en place d'un accueil des artistes chez l'habitant, "ça pourrait permettre de favoriser la rencontre avec les artistes, nous souhaitons leur montrer toute notre solidarité".

Cette année, la programmation des Nuits de nacre souhaite se recentrer sur la "grande tradition de l'accordéon" et ainsi montrer "la diversité de cet instrument sans pour autant mettre de côté la musique moderne", promet Jean-Bernard Servières.

Ce réagencement entend "revenir à une certaine authenticité et aux prémices du festival" avec plus d'animations dans les rues et bars de Tulle et des séances d'improvisation sur la grande scène qui sera encore présente cette année, "nous voulons être le plus près possible du public".

En 2021, on privilégie la qualité à la quantité. Les festivités se dérouleront sur deux jours uniquement cette année, les horaires des concerts seront modifiées "de manière à ce que les gens puissent profiter un maximum de toutes les animations".

Cette stratégie organisationnelle vise à mettre en lumière la ville de Tulle, la culture locale et à l'ouvrir au delà des frontières.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs musique culture covid-19 santé société