Cet article date de plus de 9 ans

François Hollande à Tulle : "je reviendrai"

Dans son 1er discours de président, François Hollande a salué "son" département de Corrèze et "sa" ville de Tulle.

François Hollande a prononcé son premier discours de chef d'Etat place de la cathédrale à Tulle devant une  foule compacte estimée à 6000 personnes, qui l'a accueilli  puis raccompagné à sa voiture au moment de son départ pour Paris, dans une énorme cohue.

" Le changement doit être à la hauteur de la France","Je mesure l'honneur qui m'est fait et la tâche qui m'attend" a dit notamment le nouveau président de la République française qui s'est engagé à servir son pays avec "dévouement et exemplarité". Il a adressé un "salut republicain" et respectueux à Nicolas Sarkozy, avant de rappeler les "nombreux et lourds défis" qui l'attendent.

Une déclaration d'amour pour la Corrèze

"Je vous dois tout" a dit François Hollande aux Corréziens et à la Ville de Tulle.

"Vous m'avez permis de convaincre les Français". "Aujourd'hui , je suis au service de la France."

Et en conclusion de son discours, le nouveau président a martelé :" Merci la Corrèze, au revoir, à bientôt. Nous ne nous séparerons jamais, je reviendrai. Que la ville est belle ce soir"

A l'issue de sa déclaration, le  président de la République et le pays devant sa télévision ont eu droit à un petit concert d'accordéon. Et parmi les musciens qui interprétaient la "Vie en rose", de Piaf , se trouvait Jean-Paul Denanot, le président du Conseil régional du Limousin !

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande