• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un local à Tulle pour la “division nationaliste révolutionnaire”

Le quartier historique de Tulle (Corrèze). C'est près de la cathédrale que devrait se trouver ce local de la Division Nationaliste Révolutionnaire (DNR) / © Mathilde Brazeau
Le quartier historique de Tulle (Corrèze). C'est près de la cathédrale que devrait se trouver ce local de la Division Nationaliste Révolutionnaire (DNR) / © Mathilde Brazeau

Sébastien Dudognon, ancien secrétaire départemental du Front national de la Jeunesse en Corrèze annonce l'inauguration à Tulle d'un local dédié à la division nationaliste révolutionnaire, un groupuscule d'extrême-droite. 

Par Hélène Abalo / Mathilde Brazeau

Mise à jour :

Jeudi 1er février 2018, le groupuscule annonce sur sa page Facebook que l'implantation de ce local a été interdit. "Mais on lâche rien on va chercher un autre local et il aura bien une inauguration honneur fraternité sacrifice" est-il précisé.
Contactées, la mairie de Tulle et la préfecture disent ne pas être à l'origine de cette "interdiction". 

L'inauguration était prévue le 11 mars

Le 11 mars 2018 à Tulle (Corrèze), un local dédié à la division nationaliste révolutionnaire (DNR) devait être inauguré. C'est en tout cas ce qu'avait annoncé Sébastien Dudognon, ancien secrétaire départemental du Front national de la jeunesse. Ce local devait être situé proche de la cathédrale dans le quartier du Trech. 



Les responsables FN du département se désolidarisent de cette initiative. C'est ce que nous a confié José Dinucci.  "Ce local n'a rien à voir avec les locaux du Front National situés avenue Alsace-Lorraine" précise le secrétaire départemental de la fédération FN de la Corrèze et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine. Nous avons rencontré des représentants du PC, de la CGT et de la France Insoumise qui souhaitent rassembler "le plus largement possible" les citoyens pour s'opposer à cette implantation. 


Sébastien Dudognon a démissionné de ses fonctions au sein du Front National mi-janvier et se présente depuis, sur les réseaux sociaux, comme travaillant "à la division nationaliste révolutionnaire à Tulle, propriétaire du local de la résistance des Gaulois". Il s'affiche comme étant "contre l'immigration et l'islamisation de la France pour la défense de la religion catholique."

A notre micro, mais s'exprimant visage caché, Sébastien Dudognon précise : 
"Les idées principales des DNR, c'est de retrouver une France souveraine, on est contre l'Europe, contre le mondialisme, on veut la protection de notre patrimoine, et surtout retrouver une grande Europe européenne. On n'est pas comme les jeunesses révolutionnaire, on a notre propre doctrine. On va pouvoir politiquement combattre l'Etat. On est plus concret dans nos idées que le Front National qui essaie de se mélanger aux autres partis. On fait du social pour défendre le national." Le local de Tulle devrait servir à tenir des réunions. 


Dans la ville des Martyrs

Interrogé sur l'implantation d'un local à Tulle, ville où 99 personnes ont été pendues par 2e division SS Das Reich le 9 juin 1944, Sébastien Dudognon s'explique : "On respecte le passé. On n'est pas pour les nazis. Mon grand-père et mon arrière-grand-père se sont battus contre eux, pas de nazisme chez nous."

La Division Nationaliste Révolutionnaire aurait vu le jour en Haute-Corrèze en 2017 et regrouperait une dizaine d'adhérents dans le département ainsi que quelques sympathisants dans toute la France. 

 

 



A lire aussi

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus