Cet article date de plus de 4 ans

Najat Vallaud-Belkacem en Corrèze ce vendredi

Au lendemain du premier débat télévisé de la primaire de la Gauche, la ministre de l'Education nationale est à Tulle pour évoquer la sécurité à l'école.
© France 3 Limousin
La visite de Najat Vallaud-Belkacem en Corrèze a lieu dans un contexte particulier. Au lendemain du premier débat télévisé de la primaire de la Gauche, difficile pour elle de ne pas évoquer le sujet. La ministre de l'Education nationale a affiché son soutien à l'ancien premier ministre Manuel Valls, qu'elle a trouvé "convaincant". 

Un débat intéressant

C'est vers le travail que l'on doit conduire les uns et les autres et l'idée d'un revenu minium décent ne doit être là que pour lutter contre la grande pauvreté

 

La ministre de l'Education nationale a visité l'école de gendarmerie de Tulle, où sont formés à la sécurité les chefs d'établissements.
La ministre de l'Education nationale a visité l'école de gendarmerie de Tulle, où sont formés à la sécurité les chefs d'établissements. © France 3 Limousin

Installer une culture de la sécurité dans les écoles 


Invitée du journal de France 3 Limousin à la mi-journée, la ministre de l'éducation nationale est revenue sur le coeur de sa visite en Corrèze. Un déplacement débuté à l'école de gendarmerie de Tulle, où les personnels de l'Education nationale sont formés à la sécurité dans les établissements scolaires. Chaque année 500 cadres et chefs d'établissements sont formés à la gestion de crise.

Objectif Numérique


Ce déplacement est aussi l'occasion de faire le point sur le plan de numérisation des collèges. Pour cela Najat Vallaud-Belkacem a rendez-vous au collège d'Allassac.

 

L'idée avec le numérique c'est d'améliorer les apprentissages classiques. L'outil technologique permet une différenciation, les élèves apprendront mieux car les apprentissages se feront à leur rythme.

 

Revoir Najat Vallaud-Belkacem invitée de France 3 Limousin : 

durée de la vidéo: 04 min 18
Najat Vallaud-Belkacem sur France 3 Limousin ©France 3 Limousin



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste primaires de la gauche