Cherche salariés qualifiés désespérément

© OLI SCARFF / AFP
© OLI SCARFF / AFP

A Ussel, l'entreprise Constellium, 350 salariés, carnets de commandes pleins, veut embaucher 30 personnes supplémentaires. Seul problème et de taille : elle peine à trouver des candidats. 

Par Isabelle Rio

L'entreprise Usseloise Constellium - anciennement les fonderies d'Ussel - est spécialisée dans la fonderie et la métallurgie. Son savoir-faire particulier intéresse l'aéronautique et le transport. Le marché est en pleine croissance et va continuer à l'être pendant les 3 années à venir. 

L'entreprise s'équipe depuis quelques mois et adapte son personnel. Mais il en manque. Région, département, mairie, Pôle Emploi et bien d'autres structures sont mobilisés.

Jean-Baptiste Foisel, directeur général du site depuis fin 2016, recherche une maind'oeuvre qualifiée
pour accompagner le développement de l'entreprise. Sa priorité est de pérenniser en CDI les salariés qui interviennent actuellement en intérim. 91 personnes sont concernées mais toutes ne sont pas forcément intéressées. Le travail impose bruit et charge. L'objectif est de convertir le recours à l'intérim en une quarantaine de CDI.

Une qualification qui s'acquiert par la pratique

L'entreprise demande un agrément pour pouvoir ouvrir une école de formation interne. La transmission sur le terrain permet au mieux cette qualification attendue.

Nos carnets de commandes sont pleins mais notre métier correspond à un marché de niche, notre personnel doit être qualifié, nos intérimaires n'interviennent pas sur ces postes que nous recherchons, nous devons donc les former à des compétences spécifiques

Jean-Baptiste Foisel, directeur général 

L'entreprise recourt aussi au dispositif POEC (Préparation opérationnelle à l'emploi collective) depuis le début de l'année. 10 candidats ont été retenus pour une formation de trois mois, tout en étant rémunérés par Pôle emploi. Ils interviendront ensuite en intérim pendant 6 mois.

Un bassin d'emploi au taux de chômage bas : 6%

La Marie d'Ussel est consciente qu'avec un salarié, c'est toute une famille qui peut s'installer. Elle met donc à disposition des gîtes : 160€ les 4 à 6 places, un peu plus pour les plus grands. 

Les salariés licenciés de GM&S Industry sont approchés, même si les compétences sont différentes et que cela demande une disposition à la mobilité.

L'entreprise Constellium n'est pas la seule à peiner dans sa recherche d'embauches.

Constellium cherche salariés qualifiés
L'entreprise Constellium cherche des salariés qualifiés en métallurgie fonderie. Interviennent Christophe Arfeuillère - Maire d'Ussel, Karine Lacresse - Directrice agence Pôle Emploi d'Ussel - France 3 Limousin - Cécile Descubes Nassuf Djailani Nicolas Stil

 

Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus