Kayak sur rivière en crue : attention à la sécurité

Pour naviguer sur une rivière au débit important, il faut se préparer et rester vigilant. L'accident peut vite arriver. Après une belle frayeur vécue sur le vincou près de Bellac par deux kayakistes amateurs souhaitant tester leur toute nouvelle acquisition, petit rappel de conseils élémentaires

Sécurité et pratique du kayak
Sécurité et pratique du kayak

Cyril Leblond est un ancien champion du monde de descente. Il est aujourd'hui conseiller technique régional de kayak et connait la Vézère par coeur. Une compétence qu'il met au service de kayakistes.

Ses conseils sont toujours les mêmes : tout commence par l'équipement. Avant se jeter à l'eau, licra polaire et combinaison sont conseillés. Le casque, le gilet de sauvetage, le kway étanche et des chaussures qui tiennent bien au pied, même dans un courant intense, sont eux obligatoires.

Une fois sur l'eau, bien fixer la jupe de son kayak. L'aventure commence mais la vigilance est toujours de mise.

"Il faut rester au milieu de la rivière et éviter de se faire pousser dans les branches sur le côté" souligne Cyril Leblond.

Ne pas oublier non plus de se ménager des petites pauses. Notamment avant de franchir une digue. La fatigue peut amener l'accident. Ni sous-évaluer les risques, quand le niveau d'eau est trop élevé par exemple. Le chavirage peut arriver.

Pour naviguer dans une rivière avec un débit important, les kayaks doivent être rigides. Ceux qui se gonflent sont réservés au rivières calmes, pour les balades en été.

Kayaks : rivières en crue et sécurité

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canoë-kayak sport prévisions météo météo