Cet article date de plus de 5 ans

L’hommage à Sophie Dessus à l’Assemblée Nationale

Après le décès, le 3 mars 2016, de la députée-maire PS d’Uzerche, un éloge funèbre était à l’ordre du jour de la séance publique ce mardi 5 avril.
Un premier hommage avait déjà été rendu à Sophie Dessus à l’Assemblée Nationale le 8 mars 2016. Hommage qui avait été suivi d’une minute de silence.

Ce mardi après-midi, un nouvel hommage s'est déroulé après la séance de questions au gouvernement. Programmée à 16h, cette cérémonie a commencé avec un peu de retard en présence des proches de la députée disparue, au total une cinquantaine de personnes parmi lesquelles notamment Dominique Ceaux, son mari (qui a été aussi directeur des services du conseil général de la Corrèze du temps de François Hollande), Pierre Mazeaud (ancien président du Conseil Constitutionnel et cousin germain de Sophie Dessus) ou encore Bernadette Chirac. 

Pour cet hommage, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, est revenu longuement sur le parcours et l’engagement de Sophie Dessus, une proche de François Hollande qui « a marqué le territoire uzerchois » et qui fut la "première femme élue députée de la Corrèze".

Elle avait la culture et le féminisme chevillés au corps, comme si sa filiation avec Simone de Beauvoir lui avait fait endosser les combats de cette grande femme de lettres.



Après Claude Bartolone, le Premier Ministre Manuel Valls s’est exprimé pour rendre hommage, également longuement, à cette "militante" qui ne "reculait jamais devant un débat". 

La République perd une femme libre et courageuse".


Deux hommages qui ont été suivis, une nouvelle fois d'une minute de silence. 

durée de la vidéo: 02 min 15
Hommage à Sophie Dessus ©France 3 Limousin

Intervenants dans ce reportage : Claude Bartolone et Manuel Valls mais également Alain Balley (député PS de la Corrèze) et Philippe Nauche (député PS de la Corrèze)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société politique