Valérie Pécresse, corrézienne d’adoption depuis 27 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Petit
Lors du discours de la désormais candidate à la présidentielle de 2022, Valérie Pécresse, ce samedi 4 décembre, le député LR regardait déjà bien sur sa droite.
Lors du discours de la désormais candidate à la présidentielle de 2022, Valérie Pécresse, ce samedi 4 décembre, le député LR regardait déjà bien sur sa droite. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

La candidate LR à la présidentielle 2022 passe toutes ses vacances d’été en Corrèze. Elle est très attachée à cette terre présidentielle où elle a noué des amitiés.

Valérie Pécresse a adopté la Corrèze en 1994, quand elle a épousé Jérôme Pécresse à Combressol. La famille de celui qui est aujourd’hui PDG du groupe industriel GE Renewable Energy (ex Alsthom) est en effet originaire de ce petit village de 343 habitants situé entre Egletons et Ussel.  

Au XIXème siècle, les Pécresse ont fait partie du mouvement “Meymac près Bordeaux”. Pendant l’hiver, des corréziens modestes travaillant souvent la terre, se transformaient en marchands de vin. Certains ont acquis des propriétés dans le Bordelais. A Fronsac (33), le château Canon-Pécresse appartient toujours à la famille.  

Vacances corréziennes 

Chaque été, Valérie Pécresse et son époux passent plusieurs semaines dans la maison de Combressol, qui jadis abritait une école. Ils ont leurs habitudes au restaurant chez Françoise à Meymac, “bien connu pour ses spécialités corréziennes et sa formidable carte des vins”, selon l’un des proches de la famille. Ils fréquentent aussi le festival de la Vézère ou de la Luzège. 

La candidate LR à la présidentielle 2022 aime la Corrèze “pour son calme, parce que c’est beau et tranquille, pas parisien du tout. Elle fait du vélo, lit beaucoup et a été initiée à la pêche à la mouche par son époux. Il lui arrive même de cuisiner une spécialité limousine : la flognarde aux poires.” Les purs limousins jugeront, puisque normalement elle se cuisine avec des pommes !  

Rentrée politique 

Julien Bounie est le président de l’aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne. Il est aussi conseiller départemental de la Corrèze et secrétaire général du mouvement “Libre !”. C’est à ce titre qu’il organise la rentrée politique de la présidente de la région Ile de France depuis 2018.

Pour lui, ”la Corrèze est ancrée au plus profond du cœur de Valérie Pécresse.”

  

Femme de conviction 

Mais pour comprendre qui est l’humain qui se cache derrière la bête politique, il faut se tourner vers Frédérique Meunier, députée (LR) de la Corrèze. Elle fait partie des 32 orateurs officiels du mouvement “Libre !”

C’est une femme d’écoute et d’ouverture. Elle enregistre tout ce que vous lui dites et en tient compte, ce qui est une qualité rare chez les hommes et femmes politiques.

Frédérique Meunier, députée de la Corrèze

Pour appuyer ses propos, Frédérique Meunier nous parle des conseils qui ont été donnés à la candidate après le premier débat télévisé de la primaire : “Nous lui avons dit qu’elle était très crispée. Elle a été très réticente puis a analysé notre ressenti et en a tenu compte. Elle est bien consciente qu’il faut qu’elle travaille son image. On a l’impression qu’elle a une carapace, qu’elle est étanche face aux caméras, alors qu’elle est drôle, simple et accessible dans le privé.” 

Valérie Pécresse serait aussi à l’écoute des remontées de terrain, notamment sur les poursuites judiciaires qui ne sont pas systématiques quand une femme est violentée.   

Réaction de Valérie Pécresse au sujet de la Corrèze après le second tour de la primaire des Républicains le 4 décembre 2021 :

Ralliements en Limousin 

Si dans un premier temps, Pascal Coste, président du conseil départemental de la Corrèze, a soutenu Xavier Bertrand, il s’est rallié à Valérie Pécresse lors du second tour de la primaire LR. 

Je la connais. Elle est très à l’écoute et méthodique. C’est une fille brillante qui comprend vite les choses. J’espère qu’elle mettra son intelligence au service des corréziens.

Pascal Coste, président (LR) du conseil départemental de la Corrèze 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.