VIDÉO. Après sa liquidation, une salle de sport vend son matériel aux enchères

durée de la vidéo : 00h01mn12s
La salle de sport "Orange bleue" vend son équipement aux enchères. Reportage de Jean Perrier et Camille Becchetti. ©France 3 Limousin

Ce vendredi en Corrèze, des dizaines d'acheteurs se sont disputé l'équipement d'une salle de Malemort qui avait fait faillite l'année dernière.

C'est une vente aux enchères inédite en Corrèze. 150 lots, dont des vélos de salon, des tapis de course et autres machines de musculation en tout genre. Des équipements qui ont attiré, par dizaine, les acheteurs et curieux dans cette salle fermée depuis plusieurs mois après sa faillite. "Beaucoup de particuliers et quelques professionnels ", explique Didier Decemme, commissaire-priseur", pour ceux qui ont un peu de place chez eux, s'équiper à un prix intéressant, ça peut valoir le coup".

"Très beau matériel"

"Il y a du très beau matériel, souffle un acheteur professionnel, tandis qu'il teste, sourire aux lèvres, un vélo de salon. Là, je pédale pour faire redescendre la pression avant que les enchères montent tout à l'heure. Il va falloir que je sois bon."

Un sauna, des rameurs, des tapis de course ou des bacs à fleurs, la sélection est aussi variée qu'improbable. Un défi pour le commissaire-priseur. "On se réfère à l'état du matériel, son ancienneté. Il y a toujours un marché sur le matériel d'occasion, donc on peut trouver des références."

Parmi les lots les plus incongrus, le défibrillateur de la salle, parti pour la modique somme de 100 euros.