VIDÉO. Corrèze : le château de Turenne change de propriétaire

Publié le
Le groupe Ethik Investment est le nouvel acquéreur du château de Turenne, haut lieu du tourisme corrézien. Le nouveau propriétaire veut continuer à faire vivre cette bâtisse chargée d’histoire.Équipe : Mathilde Rezki, Pierre Gauthier, Antonio Dos Santos. ©FTV

Le groupe Ethik Investment, surtout connu pour ses concepts de restaurant dans le noir, investit dans le patrimoine. Il est le nouvel acquéreur du château de Turenne, haut lieu du tourisme corrézien. Le nouveau propriétaire veut continuer à faire vivre cette bâtisse chargée d’histoire.

L'histoire du château de Turenne continue de s'écrire au présent. Mis en vente, l'édifice, érigé à partir du XIe siècle, va bientôt changer de propriétaire.

"J'étais le premier de la famille à habiter, à vivre et travailler ici, se souvient Camille Zambaux, actuel propriétaire du Château de Turenne. À partir de 75 ans, ça devient un peu difficile pour les jambes et l'entretien du château."

Puissant fief de la vicomté de Turenne pendant plus de 700 ans, le château accueille les notables de la région. Il constitue aujourd'hui l'un des principaux sites touristiques corrézien, attirant chaque année près de 25 000 visiteurs.

"C'est laTourmente, notre rivière qui a dessiné au fil des millénaires ce décor de rêve. Derrière, vous avez les monts du Cantal, explique depuis les hauteurs du château Yves Gary, le maire de Turenne. On est perchés au milieu de nulle part avec une vue imprenable à 360°."

La maison de l'actuel propriétaire sera transformée en restaurant. La salle du trésor, jusqu'alors secrète, sera dévoilée au public. L'objectif est d'augmenter de 10.000 le nombre de visites d'ici à trois ans.

"J'ai toujours trouvé cela dommage qu'une grande partie de ce château ne soit pas visitable. Surtout que c'est la partie la plus spectaculaire, explique Edouard de Broglie, futur propriétaire du Château de Turenne. Mon idée, c'est à la fois de l'ouvrir aux visiteurs qui viennent de loin et que les gens de la région se le rapproprient un peu."

Acquis par le royaume de France en 1738 pour 4,2 millions de livres, ce château d'exception entame au XXIe siècle un nouveau chapitre de son histoire.

Récit : Mathilde Rezki

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité