Covid-19 : couvre-feu en Haute-Vienne

Dans son allocution de ce jeudi 22 octobre, le premier ministre Jean Castex a annoncé la mise en place d'un couvre-feu dans  38 départements supplémentaires dont la Haute-Vienne. Creuse et Corrèze ne sont pas concernés pour le moment.

File d'attente pour se faire tester à la Covid-19 devant un laboratoire de Limoges
File d'attente pour se faire tester à la Covid-19 devant un laboratoire de Limoges © FTV - Louis Claveau
Suite à la réunion du Conseil de Défense et de Sécurité Nationale d'hier mercredi 21 octobre, Jean Castex a annoncé à 17h ce jeudi la mise en place d'un couvre-feu dans 38 départements supplémentaires, ainsi que la Polynésie.

La Haute-Vienne fait partie de ces territoires qui, à compter de vendredi 23 octobre minuit vont devoir appliquer le couvre-feu. Dès samedi, à 21 heures, tous les habitants devront rester à leur domicile jusqu'à 6 heures du matin. Le préfet, Seymour Morsi, fera un point à 10h demain vendredi.

Une mesure drastique prise pour une durée de 6 semaines au minimum. Les seuls citoyens pouvant déroger à ce couvre-feu devront porter sur eux une attestation téléchargeable sur le site du gouvernement. Creuse et Corrèze conserveront les mesures de restrictions générales déjà existantes.
 

Des mesures prévisibles

Après 8 grandes métropoles passées sous couvre-feu samedi dernier, il était prévisible que la Haute-Vienne soit contrainte d'appliquer ce régime. Ces dernières semaines, le taux d'incidence (nombre de personnes infectées pour 100 000 habitants) pour le département n'a cessé de grimper atteignant 203,6 aujourd'hui.
Covid-19 : le taux d'incidence augmente en Haute-Vienne
 

Qui peut déroger au couvre-feu ?

Des dérogations sont possibles pour :Tout contrevenant s'expose à des amendes allant de 135€  jusqu'à 3750€ si récidive.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société