Covid 19 : plus de 500 morts depuis le début de l'épidémie en Limousin

Le covid a fait plus de 500 morts en Limousin depuis le début de l'épidémie. Même si notre région est plus épargnée que le nord ou l'est de la France, ce chiffre permet de nous rappeler que chez nous aussi la maladie sévit. Et les indicateurs ne sont pas plus rassurants. 

D'après les autorités de santé, 10% des personnes malades du covid présenteraient des symptômes persistants plus de trois mois après l'infection, c'est ce que l'on appelle le covid long.
D'après les autorités de santé, 10% des personnes malades du covid présenteraient des symptômes persistants plus de trois mois après l'infection, c'est ce que l'on appelle le covid long. © Pixabay/Tumisu

Voilà des décomptes dont on se serait bien passé. Dans les hôpitaux du Limousin, le covid a fait 501 morts depuis le début de l'épidémie. 

 

Et comme partout en France, notre région connaît une troisième vague. C'est ce que nous indique le taux d'incidence de la maladie, c'est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants. 

La Corrèze sous surveillance

Les trois départements de l'ex-Limousin ne vivent pas tous l'épidémie au même rythme. La Corrèze connaît un taux d'incidence encore élevé, de 194,7. En progression depuis la semaine dernière, ce taux se rapproche dangereusement de son niveau le plus élevé de 233 cas pour 100 000 habitants, relevé du 20 au 26 février dernier.

C'est le troisième département de Nouvelle-Aquitaine le plus touché, après La Vienne et les Deux-Sèvres. 

La Creuse va mieux

Pendant la semaine du 13 au 19 mars, alors qu'au niveau national, le taux d'incidence est de 307,8, en Haute-Vienne, il est de 161,3 et de 55, 9 en Creuse, le taux d'incidence le plus bas de France métropolitaine.

 

On est loin des tristes records d'octobre 2020, quand la Creuse atteignait un taux d'incidence de 388. La vaccination y est certainement pour beaucoup, c'est le département de Nouvelle-Aquitaine qui connaît le plus fort taux de vaccination (deux doses). Mais la Creuse reste cependant au-dessus du niveau d'alerte qui est de 50 pour 100 000. 

 

Les hospitalisations 

Actuellement, 159 personnes sont hospitalisées dans le Limousin. 29 sont en réanimation. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société