Panne sur les numéros d’urgence : retour progressif à la normale en Limousin

La panne pour joindre le 15, le 18, le 17, le 112, survenue dans la fin de journée de mercredi 2 juin 2021 se rétablit progressivement. 

Les pompiers ont dû faire appel à un hélicoptère du CHU de Bordeaux pour prendre en charge la victime.
Les pompiers ont dû faire appel à un hélicoptère du CHU de Bordeaux pour prendre en charge la victime. © France Télévisions

Joindre les pompiers, le SAMU, ou encore la Police était très compliquée hier, en fin d'après-midi. Une panne du réseau de l’opérateur Orange, survenue mercredi 2 juin dès 16h45, a fortement perturbé l’accès à ces numéros d’urgence partout en France. Elle serait peut-être à l'origine de la mort de trois personnes.    

En Limousin, les trois départements ont été touchés dès 18h mais aucun accident grave n'est à déplorer. Certaines préfectures, comme celle de la Creuse, ont dès hier soir conseillé de se rendre dans des permanences : casernes, gendarmerie, commissariat, centres hospitaliers.  

En Haute-Vienne, les pompiers recevaient des appels sur le 18 et le 112 de manière aléatoire. Pour contrer ce dysfonctionnement, un numéro d’urgence de 10 chiffres a été mis en place et communiqué, en accord avec la préfecture. Le Sdis 87 a aussi renforcé ses effectifs, deux personnes supplémentaires en salle opérationnelle et une dans chaque centre de secours du département. "Toutes sont restées la nuit entière au cas ou des gens viendraient directement au centre de secours pour demander de l’aide" explique le Lieutenant-colonel Laure Chedozaud. 

Ce jeudi 3 juin 2021, la panne s’est rétablie dans l’ensemble du territoire. Contactés ce matin par téléphone, les services de Creuse et de Haute-Vienne expliquent que la situation est revenue à la normale. Comme dans l’ensemble de l’hexagone, le réseau fonctionne depuis minuit mais reste sous surveillance.

Des dysfonctionnements persistaient encore par endroit ce matin, notamment en Corrèze. Les pompiers constataient toujours des difficultés sur ces numéros d’urgence. Les appels basculaient alors sur des lignes de secours sauf qu’il n’y en avait que quatre, deux pour le 112, deux pour le 18. "Quand ces lignes sont prises, le réseau sonne alors occupé pour quelqu’un qui tente de joindre les urgences." 

Les préfectures de la Corrèze et de la Creuse ont décidé de maintenir ces numéros de substitution jusqu'à demain matin : 

SAMU : 05 55 26 00 00
SDIS 19 : 06 77 31 61 80
Gendarmerie : 05 55 20 49 30
Police de Brive 06 21 87 17 95
Police de Tulle : 06 26 97 37 25
Police d’Ussel : 06 26 97 38 02

En Creuse

Les numéros suivants sont à votre disposition  :

SAMU(15) : 05 55 41 82 02 // 06 81 86 03 26

Pompiers (18) : 05 55 41 80 20

Secours (112) : 05 55 41 80 21

Gendarmerie : 05 55 51 50 00

Police : 05 55 41 27 00

Une nouvelle réunion de la cellule interministérielle de crise du ministère de l’Intérieur se tiendra dans les prochaines heures pour dresser un nouveau point de situation. 

Du côté d'Orange, Alain Rivoire, directeur du réseau du Grand Sud-Ouest explique qu'il est encore trop tôt pour connaître les raisons de cette panne. Mais "une enquête sera diligentée pour comprendre cette situation et l’ensemble des actions seront prises pour que cela ne se reproduise pas".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers