L'édition 2023 de la course polémique d'enduro à Aubusson prête au départ

durée de la vidéo : 00h01mn43s
L'an passé, l'En'duo d'Aubusson, un enduro moto de 170km en Creuse, avait été perturbé par des personnes ayant retiré le fléchage de la course pour protester contre ce qu'ils considèrent être un non-sens écologique. L'édition 2023 de cette course à laquelle participe l'élite européenne de l'enduro aura lieu ce week-end. Franck Petit et Louis Claveau. Intervenants : Boris Labrousse, organisateur de l'En'duo d'Aubusson ; Thibaut, responsable sécurité de l'En'duo d'Aubusson ©France Televisions

L'an passé, l'En'duo d'Aubusson, un enduro moto de 170km en Creuse, avait été perturbé par des personnes ayant retiré le fléchage de la course pour protester contre ce qu'ils considèrent être un non-sens écologique. L'édition 2023 de cette course aura bien lieu samedi 4 et dimanche 5 novembre.

L'avenir de la course En'Duo d'Aubusson était devenu incertain. Cette compétition d'enduro avait fait polémique l'an dernier. L’affichage et le balisage de l'événement avait été vandalisés durant l'édition 2022.

Deux enquêtes ont été ouvertes à la suite des perturbations subies. La première, contre cette manifestation qui a obligé les organisateurs à dévier la course.

La seconde, pour rechercher les personnes ayant enlevé les flèches du parcours. Cette deuxième enquête n’a pas abouti.

 

Le chef d’accusation retenu par Madame le procureure de Guéret était une dégradation de flèche. Etant donné qu’on n’a pas pu identifier les personnes qui ont commis l’acte, l’affaire a été classée sans suite.

Boris Labrousse, organisateur de l'"En’duo d'Aubusson"

 

Pour éviter que les duos de pilotes ne se perdent dans le cas d’un nouveau défléchage cette année, ils sont tous dotés de GPS. Les flèches ont malgré tout été maintenues sur le terrain. "On n’est pas à l’abri qu’un pilote ne soit pas assez concentré, ne visualise pas assez son GPS en permanence. Dans ce cas, il pourra s’appuyer sur le fléchage", explique un responsable de la sécurité. 

 

Les motos passeront sur un pont romain qui a été totalement nettoyé par les organisateurs. Et l’impact écologique de la course sera, selon son organisateur, réduit grâce notamment à des bottes de paille."Vu le dénivelé, avec de l’eau qui tombe comme aujourd’hui au bout d’un quart d’heure, on va avoir de la boue, de la terre qui vont descendre un petit peu. Ces bottes sont là pour récupérer toutes les boues et les filtrer par rapport au plan d’eau qui est derrière."

 

Les organisateurs de l’En’duo, qui attendent l’élite européenne de la discipline ce week-end, ont par ailleurs demandé à un organisme indépendant, de faire une étude précise de l’impact de la course dans cette zone Natura 2000. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité