Municipales : le socialiste Jean-Luc Léger également candidat à Aubusson

Jean-Luc Léger, président de la communauté de communes Creuse Grand sud est le quatrième candidat. / © france télévisions
Jean-Luc Léger, président de la communauté de communes Creuse Grand sud est le quatrième candidat. / © france télévisions

Jean-Luc Léger, président de la communauté de communes Creuse Grand Sud brigue la mairie d’Aubusson et prône l’ouverture. C’est le quatrième candidat à se déclarer après notamment Michel Moine, l’actuel maire et Jean Auclair.
 

Par Thomas Milon

Il l’avait annoncé officiellement aux habitants de Saint-Marc-à-Loubaud en Creuse, commune dont il est actuellement le maire, Jean-Luc Léger est candidat aux municipales à Aubusson, la troisième ville creusoise.

Le conseiller départemental PS et président de la communauté de communes Creuse Grand Sud s’en explique ce lundi 6 janvier 2020 dans la matinale de France bleu Creuse et France 3.

Il indique que ce fut une décision « individuelle et collective » et il prône l’ouverture à l’instar de ses adversaires :

Je propose une union sacrée.


"Je suis un homme de gauche et je m’en cache pas. Mais j’ai fait la démonstration à la tête de Creuse Grand Sud que je pouvais travailler avec des hommes et femmes de gauche, de droite et du centre qui ont la même volonté de s’unir pour redresser une com-com et je l’espère demain la ville d’Aubusson." L’élu creusois n’a pas souhaité parler de ses adversaires et a simplement précisé :

Il faut tourner une page à Aubusson. Il faut respecter la décision de chacun.


Jean-Luc Léger a reçu dimanche 5 janvier le soutien du député LREM de la Creuse Jean-Baptiste Moreau qui annonce que des « marcheurs » seront sur la liste.
 
 

« Plan d’investissements »


Questionné sur la situation économique d’Aubusson et l’endettement important de la commune, M.Léger a indiqué :  « La situation financière n’est pas catastrophique mais extrêmement tendue. Il va falloir faire un plan pluri-annuel d’investissements sur des équipements qui ont besoin d’être rénovés (mairie, cinéma)." « Il faut apaiser le climat et accueillir de nouvelles populations » conclut Jean-Luc Léger qui aura face à lui Michel Moine, le maire sortant, Jean Auclair, ancien député de droite en Creuse et Jean-Luc Pissaloux, professeur de Droit à Sciences-Po Lyon.
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus