Creuse : La Courtine réhabilite 8 logements sociaux pour accueillir des réfugiés ukrainiens

Publié le
Écrit par Nina Santi et Hélène Abalo

En Creuse, huit logement HLM destinés à la destruction sont en train d'être rénovés pour accueillir des réfugiés ukrainiens. Deux entreprises sont prêtes à former et embaucher les mères de famille qui viendraient s'installer ici.

Huit logements destinés à être détruits vont finalement servir à une cause humanitaire dans cette commune creusoise. L’association Les Sources de la Creuse et le conseil municipal mettent tout en œuvre pour accueillir les réfugiés ukrainiens rapidement. Un coup de pouce a été donné par Creusalis, premier bailleur social de la région qui a mis à disposition et en état le bâtiment (plomberie, chauffage, électricité, eau).

Huit logements dont une salle commune rénovés

Les bénévoles sont tous les jours sur le pont pour donner main-forte sur les travaux de réhabilitation. Au programme : peinture, papier peint, installation de la salle commune. Ce local, pensé comme un habitat partagé, doit permettre à la fois d’être un lieu de vie convivial et réduire les frais financiers en mettant en commun tout l'électroménager nécessaire aux familles. Côté meubles, l'association a pu compter sur de nombreux dons. 

Un logement, un emploi

La Creuse accueille environ 205 réfugiés ukrainiens pour le moment. Selon la préfecture, moins de la moitié des logements mis à disposition des déplacés ukrainiens sont occupés en Creuse, autrement dit l'offre est supérieure à la demande. Une des explications pourrait être le manque d'emploi que propose la région.

Aujourd'hui, l'idée est de centraliser ces demandes de logements en privilégiant des lieux attractifs en terme d'emploi car, pour pouvoir candidater à l'un de ces huit logements sociaux de La Courtine, il faudra pouvoir justifier d'un emploi pérenne... Et justement, une blanchisserie et une usine de maroquinerie de luxe sont prêtes à former et embaucher les mères de famille qui viendraient s'installer ici. 

En attendant cette autonomie, les premiers loyers seront pris en charge par des fonds nationaux ou des aides d'associations. Un dispositif pour permettre au plus vite l'intégration de ces familles en Creuse.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité