Creuse : le lac de Vassivière se refait une beauté avant la saison touristique

Coup de neuf pour les rives du lac de Vassivière avant la saison touristique. Sur ces zones souvent fragiles, impossible d'intervenir avec un bulldozer. Le débardage se fait tout en finesse, avec la main de l'homme, parfois aidée par des chevaux. Exemple à Royère-de-Vassivière.

En Creuse, 1000 hectares de paysages sauvages et naturels à entretenir : il s'agit bien du lac de Vassivière. 

Ici, les grosses machines laissent place à un quatuor composé d'hommes et de chevaux. Lancé en septembre 2020, ce chantier est financé par Natura 2000 et co-géré par le conservatoire du littoral, propriétaire de 500 hectares autour du lac. Le syndicat mixte a quant à lui prévu plusieurs interventions.

Sur près de 100 mètres de distance, les bûcherons et leurs acolytes évacuent les quelques saules et bouleaux qui encombrent la zone humide, "ils les accrochent avec des chaînes de débardage, mettent des systèmes de poulies pour que ça ne tape pas dans les souches. Ils mettent ensuite, les poulies le plus haut possible, pour que les chevaux ne forcent pas trop" confie Marc Denis, bûcheron.

Un retour aux paysages d'autrefois

Autrefois, on trouvait 4 kilomètres de tourbières à l'Est du lac. Aujourd'hui, il n'en reste que quelques parcelles. Des zones précieuses qui permettent de filtrer les eaux d'écoulement.

C'est pour cette raison, que le syndicat mixte du lac a entrepris de restaurer ces espaces, à la fois pour la faune et pour la flore, "on veut retrouver un milieu qu'on avait auparavant : des landes, bruyères et tourbières autour du lac et sur le plateau de Millevache" explique Sébastien Massy, syndicat mixte du lac de Vassivière.

Aux abords du sentier des rives, des interventions sont également en cours. Le but : offrir une vue dégagée sur le lac de Vassivière et protéger cet espace sur le long terme, "cela permet de favoriser des habitats pour la biodiversité et on a une valorisation du paysage, touristique de ces sites. On offre des terrains, pâturés par les éleveurs locaux pour l'entretien de long terme de ces terrains qui sont rouverts" confie Kévin Brionaud, chargé de mission du conservatoire du littoral.

Ce chantier sur plus rives de Vassivière est programmé sur trois ans.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité