• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Creuse : un chef de chantier meurt écrasé par son véhicule de travail

L'homme, âgé de 27 ans, a été happé sous les chenilles de la mini-pelle qu'il conduisait / © MaxPPP /Alexandre Marchi
L'homme, âgé de 27 ans, a été happé sous les chenilles de la mini-pelle qu'il conduisait / © MaxPPP /Alexandre Marchi

Un chef de chantier a trouvé la mort, ce lundi, sur son lieu de travail, dans la commune de Domeyrot (Creuse). Il a été happé sous les chenilles d'un engin de travaux publics qu'il conduisait au bord de la D13, entre Parsac et Domeyrot.

Par Louis Mbembe

Un chef de chantier, âgé de 27 ans, a été retrouvé mort, ce lundi, aux alentours de 9 heures, sur son lieu de travail à Domeyrot (Creuse). A leur arrivée les secours n'ont pu que constater le décès. Le corps du jeune homme était coincé sous un engin de travaux publics à moitié engagé dans le fossé au bord de la D13 entre Parsac et Domeyrot. Les gendarmes de la Creuse ignorent pour le moment les circonstances précises de ce drame. D'autant plus que ces véhicules de chantier disposent habituellement d'un système d'arrêt automatique en cas d'extraction du conducteur

L'individu, originaire de Haute-Vienne, travaillait depuis cinq ans pour l'entreprise Halary TP. Il était considéré comme  expérimenté. Ce chantier  de pose de câbles de fibre optique, entre Parsac et Domeyrot, ne présentait, semble-t-il, aucun risque particulier. Le défunt travaillait avec trois collègues qui, en raison de l'étalement du chantier, ont pu ne pas assister à l'accident. Choqués, ils ont été pris en charge par une cellule psychologique à la salle des fêtes de Domeyrot.

Sur le même sujet

La sécheresse en Dordogne de plus en plus critique

Les + Lus