Elections départementales en Creuse : résultats définitifs et réactions après le second tour

A l'issue de ce second tour des élections départementales de ce dimanche 27 juin, pas de surprise, la Creuse confirme son ancrage à droite. A noter la bascule du canton d'Aubusson qui historiquement était à gauche. Retrouvez les résultats et les réactions sur ce département.

En Creuse, un seul canton, celui d'Aubusson, a basculé dans l'escarcelle de la majorité de droite. Le binôme DVD Laurence Chevreux et Valéry Martin l'emporte avec 64,86% des voix. Le binôme DVG (Michel Gomy et Isabelle Laycuras Pisani) est battu avec 800 voix d'écart (35,14%).

Un ancrage à droite

Sur les 15 cantons du département : trois détenus par la droite avait déjà été confirmés après le premier tour du dimanche 20 juin :

Les cantons d'Ahunde Bonnat, Boussac, Dun-le-palestel, Grand-Bourg sont restés à droite au second tour ce dimanche 27 juin. Neuf cantons sont détenus par la majorité de Valérie Simonet. "Nous consolidons notre majorité, c'était un message fort que nous ont adressé les Creusois ce soir, j'en suis très honorée" a réagi la présidente du département.

Les cantons de Bourganeuf, de Felletin, de Guéret 1 et 2, de Saint-Vaury et de La Souterraine restent à gauche. L'opposition menée par le socialiste Jean-Luc Léger qui a réussi à conserver le canton de Felletin alors qu'il était en ballotage serré à l'issue du premier tour. "J'ai une attention toute particulière pour la population de Saint-Marc qui nous a renouvelé sa confiance à 80%, vous savez que j'ai été maire de cette commune pendant 10 ans....Nous conservons ce canton de Felletin pour la gauche départementale" a déclaré Jean-Luc Léger.

Une abstention moins forte en Creuse

Avec une abstention de 59,04% lors de ce second tour, le département de Creuse est celui qui a le plus voté sur les 13 départements de la Nouvelle-Aquitaine. Un taux d'abstention moins fort qu'ailleurs mais bien plus élevé qu'en 2015 où il était à 39,55%.

L'analyse de notre politologue

Thomas Marty, politologue, chercheur en sciences politiques à l'université de Limoges : "La Creuse confirme la bascule à droite entamée en 2015. Depuis 2015, on a des cantons qui auparavant votaient à gauche et qui ont voté à droite comme Grand-Bourg et Aubusson. Il y a deux pôles d'opposition entre cantons relativement urbains comme Guéret 1 et 2 et La Souterraine et la bascule vers la droite d'une partie hyper rurale du département."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections