Cet article date de plus de 3 ans

Interdiction d’ouvrir pour une boulangerie de Felletin

La boulangère souhaitait vendre son pain 7 jours sur 7, mais un arrêté préfectoral le lui interdit. Elle dénonce une concurrence déloyale des grandes surfaces.

Ce mardi 21 février, Emilie Teyton aurait voulu ouvrir son magasin.

Mais elle a reçu un courrier de l’inspection de travail, un rappel à la loi : un arrêté préfectoral l’oblige en effet à fermer un jour par semaine.

Concurrence déloyale ? 


Evidement pour elle, il y a un impact économique.

Mais surtout, elle dénonce une règle qui ne s’appliquerait pas à tout le monde : les grandes surfaces n’auraient pas les mêmes obligations.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie