La formation pour revitaliser la Creuse

Jean-Pierre Floris a rencontré les élus creusois à Guéret / © Louis Roussel
Jean-Pierre Floris a rencontré les élus creusois à Guéret / © Louis Roussel

Le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, Jean-Pierre Floris, s’est rendu dans le département ce mercredi 10 janvier pour rencontrer les acteurs politiques. Il veut miser sur la formation.

Par François Clapeau

C’est le dossier qui sera le plus suivi en Creuse pendant l’année 2018 : la mise en place dans le département d’un plan de revitalisation économique.
Après une année 2017 difficile marquée par les difficultés de l’usine GM&S, c’est tout un département qui veut rebondir.

Jean-Pierre Floris, délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, était aujourd’hui à Guéret. Le rôle de celui qu’on appelle le « Monsieur Industrie » du gouvernement sera notamment de surveiller la reprise de GM&S par GMD.

A la mi-journée, il a rencontré à la préfecture de nombreux élus, avant de répondre à nos questions.

Son leitmotiv, c'est la formation :

"L’enjeu ici, c’est la formation. Il faut absolument travailler sur la formation et convaincre les gens à tout âge, les jeunes et ceux qui ont besoin de se reconvertir, qu’il faut aller dans les secteurs où il y a du travail."

Concernant GM&S, le discours est optimiste :

"Tous les échos qui me parviennent laissent à penser que le repreneur est crédible, et je ne doute pas de la qualité des salariés creusois."

Enfin, Jean-Pierre Floris ne promet pas d’investissement magique :

 

Sur le même sujet

En Dordogne, le loto du patrimoine a du succès

Les + Lus