Carte scolaire dans la Creuse : mobilisation des parents d'élèves

20 classes supprimées dans la Creuse
Parents et élus ont manifesté contre le projet de carte scolaire pour la rentrée 2017 dans la Creuse. La réunion a été reportée mais le projet devrait être validé le 21 mars prochain; Intervenants dans le reportage : Marie Padovani, porte-parole du collectif "Parents en colère" ¤ Josiane Vigroux-Aufort, maire de Saint-Priest-la-Feuille ¤ Pierre Gautret, secrétaire départemental UNSA ¤ Pascale Niquet, directrice des services départementaux de l'éducation nationale - France 3 Limousin - Nicolas Chigot, Nassuf Djailani et Alain Lafeuille

Le collectif Parents en Colère manifeste devant le lycée Pierre Bourdan de Guéret. L'inspectrice d'académie de la Creuse va présenter la carte scolaire. Ils craignent des fermetures de classes. 

Par France Lemaire

Pour les parents d'élèves, c'est l'incompréhension : l'Education Nationale s'est engagée à ne faire que quelques ajustements dans les classes des écoles de la Creuse jusqu'en 2018, or il serait aujourd'hui question de fermetures de classes. 

Des fermetures de classe envisagées



Plusieurs écoles du départements sont menacées : à Bussière Dunoise, Evaux-les-Bains, la Souterraine, Guéret, Boussac... 

Les manifestants, ils sont une cinquantaine de parents d'élèves et d'élus, ont tenté de s'inviter ce vendredi 10 mars au matin à la réunion de l'inspection d'académie, sans succès. 

Pour le moment, l'inspectrice d'académie présente la carte scolaire pour la rentrée 2017 aux syndicats d'enseignants. S'ils se prononcent contre à l'unanimité, elle devra revoir sa copie. Si ce n'est pas le cas, le projet sera présenté en CDEN (Conseil Départemental de l'Education Nationale) cet après midi.

MISE A JOUR : 20 classes devraient être supprimées. Les syndicats ont boycotté la réunion du Conseil Départemental de l'Education Nationale. Une autre réunion se tiendra en préfecture le 21 mars prochain et plus rien ne devrait s'opposer à l'adoption de la carte scolaire. 

Qu'est-ce qui a motivé les choix de l'inspectrice d'académie ? 


Pascale Niquet, la directrice des services départementaux de l'éducation nationale pour la Creuse, a répondu aux questions de notre équipe. Plusieurs points ont été abordés.

  • Pourquoi avoir fermé 20 classes ? Les effectifs sont en baisse et "j'ai protégé le réseau des petites écoles rurales"
Pascale Niquet, directrice des services départementaux de l'éducation nationale
20 classes supprimées mais pas de fermeture d'école - France 3 Limousin - Nicolas Chigot et Nassuf Djailani

 

  • Les élèves creusois seront-ils défavorisés ? "Le département de la Creuse en terme de taux d'encadrement est le 3ème au niveau national"
Pascale Niquet Directrice des services départementaux de l'éducation nationale
La Creuse a le 3eme taux d'encadrement de France - France 3 Limousin - Nicolas Chigot et Nassuf Djailani

 

Sur le même sujet

Des milliers de retraités agricoles obligés de rembourser un trop-perçu après un bug informatique

Près de chez vous

Les + Lus