Les chiffres de la délinquance en Creuse

Guéret, préfecture de la Creuse. (Image d'illustration) / © France 3 Limousin/Thomas Milon
Guéret, préfecture de la Creuse. (Image d'illustration) / © France 3 Limousin/Thomas Milon

La Creuse reste un des départements les plus sûrs de France. C'est avant tout le message qu'ont voulu faire passer les autorités lors d'un point presse organisé à la préfecture de Guéret en Creuse ce jeudi 8 février 2018. A quelques nuances près.

Par Marine Guigné

C'est ce jeudi 8 février que les chiffres de la délinquance pour l'année 2017 en Creuse ont été dévoilés. La Creuse reste un des départements les plus sûrs de France. Malgré une nette augmentation du nombre de victimes d'accidents de la route et des cambriolages. Ces derniers sont en hausse de 20% par rapport à l'an dernier. 

Cambriolages : les zones rurales aussi


Les chiffres communiqués, lors de la conférence de presse qui s'est tenue en préfecture cet après-midi à Guéret, font état de 254 cambriolages commis en zone gendarmerie. En particulier sur les résidences principales mais aussi sur les résidence secondaires. Des chiffres qui traduisent une augmentation de l'ordre de 20%.

Les autorités appellent les Creusois à plus de vigilance, et somme toute à être "moins Creusois" c'est à dire à perdre de mauvais réflexes comme laisser les clefs de contact sur la voiture. Afin de dissuader les cambrioleurs, un plan va être lancé par la gendarmerie avec notamment plus de présence sur le terrain grâce au bataillon de réservistes. Autres mauvais chiffres : le nombre de tués sur les routes plus élevé que l'an dernier. 9 morts en 2017 contre 5 en 2016.

Nouveaux magistrats au TGI


A noter par ailleurs, que le Tribunal de grande instance de Guéret, compte depuis le début de l'année de nouveaux magistrats. Après un an sans président à sa tête, 2018 ouvre un nouveau chapitre. Arnaud Baron, le nouveau président a été installé dans ses fonctions le 30 janvier 2018. Il était jusque-là vice Président du tribunal d'Angers. Il entend mettre en place de nouveaux outils afin de fluidifier les flux de dossiers car le TGI de Guéret souffre de vacance de poste. Il manque actuellement deux 2 magistrats malgré l'arrivée d'un nouveau juge, d'un magistrat à titre temporaire et d'un greffier. 

Arnaud Baron, le nouveau président du TGI de Guéret. / © France 3 Limousin/Marielle Camp
Arnaud Baron, le nouveau président du TGI de Guéret. / © France 3 Limousin/Marielle Camp

Bruno Sauvage remplace Sébastien Farges au poste de procureur de la République de Guéret. / © France 3 Limousin/Marielle Camp
Bruno Sauvage remplace Sébastien Farges au poste de procureur de la République de Guéret. / © France 3 Limousin/Marielle Camp

 

Sur le même sujet

Châtellerault : garde à vue prolongée pour la mère après la mort de sa fille d’un mois et demi

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés