• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Creuse : grippe mortelle à l’hôpital de Guéret

L'hôpital de Guéret. Les passages à l'hôpital ont bondi en deux semaines, notamment en Haute-Vienne et en Creuse. / © F3 Limousin
L'hôpital de Guéret. Les passages à l'hôpital ont bondi en deux semaines, notamment en Haute-Vienne et en Creuse. / © F3 Limousin

La situation est critique à l’hôpital de Guéret, où la grippe a déjà fait un mort. D’autres patients sont dans un état plus que préoccupant.
 

Par Richard Duclos

A l’hôpital de Guéret dans la Creuse, un décès dû à la grippe est déjà à déplorer, et pour certains patients la probabilité de ne pas survivre dépasse les 80%. Six des douze lits du service de réanimation sont actuellement occupés par des malades dans un état grave, voire critique.

Le virus a aggravé des maladies déjà existantes, mais touche aussi des personnes bien portantes au départ. Pour l’heure, sa souche n’a pas été encore formellement identifiée : "Il y a eu une atteinte cardiaque et une atteinte rénale inhabituelles constatées cette année. J’espère que ce n’est que quelques cas sporadiques, mais malheureusement c’est décrit par plusieurs collègues", raconte Dhaoui Soltani, le chef du service de réanimation.

Dans l’établissement, l’état de crise a été décrété. Depuis lundi 28 janvier, le personnel a l’obligation de porter un masque, que les visiteurs sont invités à porter également. En attendant que le virus soit caractérisé, il faut adopter des gestes simples, comme se laver les mains fréquemment, ou encore éviter de faire la bise aux autres.
 
Creuse : grippe mortelle à l’hôpital de Guéret
Avec : Dhaoui Soltani, chef du service de réanimation ; Fabienne Conchon, cadre hygiéniste ; Dhaoui Soltani, chef du service de réanimation - France 3 Limousin - Reportage : Nicolas Chigot, Nassuf Djalaini, Sebastien Passelergue


 

Sur le même sujet

Interview de Paul Roche, premier secrétaire fédéral PS de la Corrèze

Les + Lus