Cet article date de plus de 4 ans

Joël Vaslin condamné à 18 ans de réclusion criminelle par les assises de la Creuse

Cet homme de 72 ans était jugé depuis lundi pour le meurtre de son ex-compagne et mère de son jeune fils. Les jurés ont choisi une condamnation plus lourde que les réquisitions de l'avocat général. 
Joël Vaslin était jugé depuis lundi à Guéret pour le meurtre de son ex-compagne.
Joël Vaslin était jugé depuis lundi à Guéret pour le meurtre de son ex-compagne. © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP
18 ans de reclusion criminelle.
Une décision votée par les jurés à la majorité absolue, accompagnée de 5 ans de suivi judiciaire en fin de peine.
C'est une condamnation lourde, après un procès marquant.  

A l'annonce du verdict, Joël Vaslin est resté sans voix, le regard dans le vide, comme assommé.

Plus que les requisitions


Ce matin, l'avocat général avait demandé dans son réquisitoire 16 années de prison.
La magistrate a insisté sur le fait que l’acte de l’accusé n’était sans doute pas prémédité.
Mais selon elle, l’intention de nuire et de piéger la victime est avérée, grâce à plusieurs témoignages, mais aussi par l’attitude de Joël Vaslin : elle évoque sa froideur, et sa maîtrise de lui-même après le drame.

De son côté, l’avocate de la défense avait demandé aux jurés de se mettre dans la peau de l’accusé : un homme à l’enfance malheureuse, déchiré à l’idée de perdre la garde de son fils. 
Elle n'est manifestement pas parvenu à les convaincre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société