L'ancien Centre de Formation Jeunesse et Sport de Guéret fait peau neuve pour accueillir des athlètes lors des Jeux Olympiques 2024

Publié le Mis à jour le
Écrit par Noëlle Vaille .

La ville de Guéret a obtenu le label Centre de préparation aux Jeux. Pour accueillir les athlètes olympiques, un vaste chantier de rénovation est en cours dans l'ancien centre de formation Jeunesse et Sport.

Perché à 550 mètres, dans les Monts de Guéret, il domine la ville dans son écrin de verdure. L’ancien Institut Régional de Formation Jeunesse et Sport (IRFJS) a été construit en 1938. Cet imposant bâtiment de 5 étages était à l’origine  un préventorium. Il accueillait des enfants menacés de la tuberculose pour des cures préventives. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'établissement a hébergé des enfants de la région parisienne. Après la guerre, des années 60 jusqu’en 1982, il devient une annexe et le dortoir du lycée de jeunes filles de Guéret (l’actuel collège Jules-Marouzeau).

En 1989, il fait l’objet d’une première réhabilitation et devient l’Institut Régional de Formation Jeunesse et Sport (IRFJS). Des classes découvertes et des séjours sportifs y sont organisés. Avec l’arrivée du pôle espoir VTT Creuse Oxygène, en 2002, l’activité du centre se recentre sur la discipline. 

Nouveau nom et nouvelle forme

Rebaptisé « Tremplin Nature », l’ancien bâtiment fait aujourd’hui l’objet d’un important projet de rénovation et restructuration. Objectif, dans un premier temps, transformer le lieu afin d’accueillir les athlètes internationaux qui participeront aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Pour cela, la ville de Guéret, propriétaire des lieux, a d’abord dû décrocher le précieux label CPJ (Centre de préparation aux Jeux) pour trois disciplines : le VTT Cross country, le cyclisme sur route et le cyclisme sur route paralympique. Les travaux ont démarré dans la foulée, en décembre 2020.

Le chantier se découpe en plusieurs parties. Au rez-de-chaussée, l’entrée, la salle de séminaire et les bureaux vont être refaits et remis aux normes ; tout comme les salles de réunion et de musculation. La partie couchage collectif, au 3e étage, a été également remise à neuf. Les 4e et 5e étages ont, quant à eux, été entièrement détruits. Ils vont être cloisonnés pour créer 6 appart ’hôtels et 2 chambres PMR (personnes à mobilité réduite). Ils pourront ainsi héberger des randonneurs, mais aussi des touristes de passage en Creuse. Car le second objectif de cette rénovation, à long terme, est bien de « redévelopper l’accueil touristique plus largement », comme le précise la mairie.  

Pour devenir CPJ, le bâtiment doit également respecter un cahier des charges olympique précis. Deux nouveautés vont donc être disponibles dans le nouveau Tremplin Nature : un espace de récupération au 2e étage (avec cryothérapie, sauna, jacuzzi et salle de massage) et une cuisine qui pourra être privatisée par les délégations afin de réaliser des menus spécifiques pour les athlètes. Cette cuisine sera attenante à la salle de restauration (un self de 130 places) entièrement refaite également.

Un investissement à long terme  

D’un coût global de 2,5 millions (HT), le chantier de rénovation de l’ancien IRFJS est en grande partie financé par l’Etat, via le Plan Particulier pour la Creuse. La ville de Guéret a également obtenu des aides de la région Nouvelle-Aquitaine, mais elle tout de même débourser entre 600 et 700 000€.

Une somme conséquente, qui a été lissée sur plusieurs exercices. Mais la mairie assume ce choix : «Nous avons choisi la rénovation plutôt que la démolition car l’implantation historique de ce site, en pleine nature et au carrefour des pistes VTT, était très intéressante. De plus, la structure saine du bâtiment était déjà dédiée à l’accueil collectif. Il fallait juste l’aménager pour répondre aux attentes d’aujourd’hui, pour les sportifs et pour le public ».

Des aménagements extérieurs tels que le rafraîchissement de la façade et la végétalisation compléteront ce vaste chantier qui devrait s’achever à la rentrée 2022.

A terme, la mairie espère que l’établissement pourra être auto-suffisant financièrement grâce à l'accueil, à nouveau, de touristes et de classes découvertes, en plus des sportifs chevronnés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité