Train : la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon, ça ouvre quand ?

Publié le

Railcoop n'avait pas envisagé autant d'obstacles lorsqu'elle a lancé son projet pour faire revivre la ligne voyageurs entre Bordeaux et Lyon. Convaincre les banques d'épauler une coopérative, dont le but n'est pas le profit, s'avère plus compliqué que prévu.

Quand ouvrira la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon ? La société Railcoop qui s'est lancée dans la relance de cette ligne historique a choisi de ne plus mettre en avant de date précise. 

Après deux reports successifs, plus question pour Railcoop de susciter de nouvelles attentes et de prendre le risque de décevoir à nouveau.

Interview avec Alexandra Debaisieux, la directrice générale déléguée de Railcoop

Ouverture de la ligne 

Initialement, l'ouverture de la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon était programmée le 22 juin 2022, puis la date avait été repoussé de 6 mois, pour décembre 2022. Désormais le seul horizon est l'année 2023; mais la directrice générale déléguée, Alexandra Debaisieux se dit "très confiante" et met en avant le soutien des , collectivités, notamment en Creuse, et plus largement celui des plus de 12 000 sociétaires Railcoop

Les sillons pour faire circuler les trains

Pour obtenir des sillons, ces créneaux horaires qui permettent de faire circuler les trains, il faut négocier avec SNCF Réseaux, mais les sillons proposés dans un premier temps ne permettaient pas d'exploiter la ligne convenablement selon Railcoop.

Sur ce point, les choses ont évolué. Alexandra Debaisieux, la directrice générale déléguée de Railcoop parle désormais d'une "relation de qualité" avec SNCF Réseaux, de nouveaux sillons ont été négociés, avec tout de même une problématique sous-jacente : la qualité des infrastructures qui devra être revue.

Des trains pour les futurs voyageurs

Railcoop a signé un contrat de cession de deux rames automotrices, l'une bi-caisses (deux espaces voyageurs) et l'autre tri-caisses (trois espaces voyageurs pour une capacité maximale de 400 passagers)

Ces anciennes rames TER (des X72500 pour les spécialistes) doivent maintenant être inspectées pour garantir leur sécurité fonctionnelle et réaménagées 

Ces travaux seront entrepris ce printemps à Clermont-Ferrand, mais aucune date n'est avancée pour la disponibilité des trains. 

Le financement

Le plan financement n'est toujours pas bouclé. La coopérative doit trouver 30 millions d'euros pour financer ses actifs (achats de trains notamment) et pour couvrir son besoin en fond de roulement (argent qui doit être disponible entre le moment où les dépenses sont engagées - location des sillons, ou salaires des salariés par exemple - et le moment où les recettes sont disponibles : la vente des billets).

Railcoop rencontre des difficultés pour assurer son tour de table financier. La coopérative, dont le but n'est pas lucratif, est une structure inhabituelle dans le domaine du transport ferroviaire. Alexandra Debaisieux, la directrice générale de Railcoop constate que cet aspect des choses avait été sous-estimé.

Il ne faut pas seulement convaincre des banques de prêter des fonds, il faut également leur expliquer que la forme juridique de l'entreprise n'est pas un obstacle.

Le fret 

Des trains de fret Railcoop sont déjà en circulation. Ils assurent la liaison entre Capdenac dans le Lot (près de Figeac) et la plateforme logistique de Toulouse St-Jory. Quatre circulation sont opérées par semaine.