Un couple gagne 190 000 euros au loto du patrimoine : "Il fallait tenter sa chance, nous l'avons fait sans y croire !"

À Felletin, commune du sud de la Creuse, un couple de quadragénaires a reçu 190 000 euros de la Mission patrimoine pour réaliser des travaux sur son hôtel particulier. Article original publié le 31 décembre 2023.

190 000 euros, et un gros coup de pouce pour Alix et Baudouin De Feydeau, propriétaires de la bâtisse du XVIIIe siècle située à Felletin (Creuse), sélectionnée par la Mission patrimoine.

Originaire de Felletin, le couple a acquis cet hôtel particulier il y a douze ans et depuis, le restaure : "Nous y dédions beaucoup de notre temps libre, mais très rapidement, le chantier nous a dépassés", confie Baudouin. Et il y a quelques mois, belle surprise : "C'est mon père qui avait entendu parler du loto du patrimoine, il m'a dit que c'était une occasion à saisir, qu'il fallait tenter sa chance... Nous l'avons fait sans véritablement y croire, mais ça s'est réalisé !", sourit son épouse Alix.

durée de la vidéo : 00h01mn37s
Reportage tourné à Felletin (Creuse), ce vendredi 29 décembre 2023 par Justine Salles, Louis Claveau et Nicolas Stil. Interviews: - Alix et Baudouin De Feydeau, propriétaires. - Philippe Choley, Fondation du patrimoine - Délégué départemental de la Creuse. ©France Télévisions

Les deux quadragénaires ont déjà réalisé de gros travaux, notamment sur une dépendance, ancienne écurie du XIXe siècle, qui menaçait de s’écrouler.

Une restauration coûteuse, mais dans les règles de l'art

L’enveloppe du loto du patrimoine est principalement destinée à la réfection de la toiture, mais il faut respecter un cahier des charges très exigeant : "Il faut utiliser des tuiles qui soient 'monument historique', créer des lucarnes, limiter le nombre de velux, que les cheminées soient conçues telles qu'elles l'étaient à l'époque...", énumère Alix. "On comprend que quand on entreprend une restauration, c'est pour que ça corresponde aux règles de l'époque, c'est normal. Mais ce qui est toujours surprenant, c'est le coût de tout cela".

Ces normes de restauration ont un coût, et ont défini le montant du chèque alloué. "Ils fournissent des devis travaux, contrôlés par l'unité départementale de l'architecture et du bâtiment en Creuse, pour vérifier que ça correspond à l'intérêt du bâtiment et patrimonial", explique  Philippe Cholley, délégué départemental de la fondation du patrimoine.

La famille De Feydeau espère proposer des visites au public dès septembre prochain, pour les journées du patrimoine.

Dans le Limousin, une pagode exotique sur l'étang du Petit Jonas (Haute-Vienne) a été sélectionnée, ainsi qu'un four à pain (Corrèze).

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité