EN IMAGES. "Je ne pensais mettre dix ans " : un espoir de renaissance pour le petit théâtre à l'italienne de Guéret

Quarante ans après le dernier lever de rideau, l'espoir revient au petit théâtre à l’italienne de Guéret. Après un an d'études et de diagnostics, la feuille de route pour lancer les travaux vient d’être dévoilée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il faudra, bien sûr, encore attendre quelques années avant de retrouver un lever de rideau dans ce joli théâtre à l’italienne. Mais l'espoir n'a jamais été aussi grand.

La durée de ces travaux est estimée aujourd'hui à quatre ans. Quant au coût de la restauration, il est, lui, estimé à plus de huit millions d'euros. Il faut tout remettre aux normes, y compris l'accueil du public.

Un financement à 80% par des aides publiques, le reste à la charge de la commune. Et ce, sans surprise possible, puisque les études ont été faites pour prendre en compte l'hypothèse maximum des dépenses à prévoir pour les travaux et la scénographie.

On a bon espoir, puisque maintenant, on est sur un patrimoine inscrit, au cœur de la ville et cher au cœur des Guéretois, donc tout est réuni pour le regard bienveillant de l'État, de la Région et des autres financeurs.

Marie-Françoise Fournier, maire de Guéret (SE)

Construit en 1837, le théâtre devient cinéma au début du siècle, jusqu’à sa fermeture, il y a quatre décennies.

Fleuron architectural et culturel de la ville, un bâtiment inscrit aux Monuments historiques, l'un des derniers théâtres à l'italienne en France, doit son salut à la Mission Patrimoine, menée par Stéphane Bern en 2022 : 500 000 euros lui sont attribués.

À cette occasion, il sera visité par le président de la République et la première dame. Un coup de projecteur pour cette perle du patrimoine local. 

La rénovation de ce lieu est défendue depuis dix ans par l’association Masquarades, la perspective de travaux réjouit donc sa présidente, même si la prudence reste de mise.

Tant que les artisans ne sont pas dans les lieux et la restauration pas commencée... Je ne pensais pas mettre dix ans avant que le projet soit sur pied, donc je ne sais pas encore le temps qu'il faudra pour avoir enfin sa réouverture.

Séverine Pateyron

Présidente de l’association Masquarades

Le budget n'est pas bouclé pour autant. Un appel aux dons sera lancé dans les prochaines semaines.

durée de la vidéo : 00h01mn41s
"Je ne pensais mettre dix ans avant que le projet soit sur pied !" : l'espoir de renaissance pour le théâtre à l'italienne de Guéret ©Olfa Ayed - France 3 Limousin