L’économie sociale et solidaire est-elle un modèle d’avenir ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE EN LIMOUSIN]

durée de la vidéo : 00h27mn51s
L’économie sociale et solidaire est-elle un modèle d’avenir ? C’est le thème de notre émission Dimanche en Politique avec : Pauline Longeaud, directrice du centre social la Palette sur la communauté de communes du pays dunois en Creuse, Jean-Louis Laville, sociologue et titulaire de la chaire économie solidaire au Conservatoire national des Arts et Métiers et Raphäel Vernat, directeur d’Aliso, réseau des acteurs du lien social creusois ©A. Demars / France télévisions

L’économie sociale et solidaire est-elle un modèle d’avenir ? C’est la question posée par Dimanche en Politique à l'occasion du Mois de l'ESS, un secteur qui emploie près de 30 000 personnes en Limousin.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Novembre 2022 est le mois de l’économie sociale et solidaire : associations, mutuelles, coopératives ou fondations, le secteur représente près de 30 000 emplois sur les trois départements du Limousin dans des domaines aussi variés que l’action sociale, le sport, la santé, l’enfance. Il pèse également beaucoup en Nouvelle-Aquitaine.

Quelle est la philosophie de l’ESS ? Qui sont ses acteurs ? Comment se développe-t-elle ? L’économie sociale et solidaire est-elle un modèle d’avenir ? C’est le thème de notre émission Dimanche en Politique du 20 novembre 2022. Annaïck Demars reçoit trois invités :

  • Jean-Louis Laville, économiste et sociologue, titulaire de la chaire économie solidaire au Conservatoire national des Arts et Métiers
  • Pauline Longeaud,directrice du centre social la Palette situé sur la communauté de communes du pays dunois en Creuse
  • Raphäel Vernat, directeur d’Aliso, réseau des acteurs du lien social creusois

EXTRAITS

"On a des chiffres d'emplois importants, et pourtant c'est une économie qui reste invisible parce qu'on a été dans l'habitude de considérer que l'emploi était procuré par les grandes entreprises privées, analyse Jean-Louis Laville.

Prenez une entreprise comme Orpéa, on s'est rendu compte que c'est monstrueux ce qui s'est passé, que c'est un véritable scandale car on a traité les gens comme des marchandises. Justement, le propre de l'économie sociale et solidaire, c'est de ne pas traiter les gens comme des marchandises, mais de les considérer comme des usagers, comme des citoyens.

Jean-Louis Laville, sociologue et spécialiste de l'économie sociale et solidaire

"On s'est habitués à penser que seul le capitalisme marchand créait de la richesse, or ce n'est pas la réalité, poursuit le sociologie. Je crois qu'on doit changer notre regard sur l'économie car sinon on va continuer à aller dans l'impasse. Les grandes entreprises aujourd'hui ne peuvent pas résoudre le problème des territoires, comme on voit que les services publics ont abandonné un certain nombre de territoires : c'est là où le tissu associatif, l'économie sociale et solidaire, joue vraiment un rôle, fait tenir des gens et des territoires car ça permet de la rencontre, d'inventer de nouveaux services en lien avec les besoins que sinon personne n'écoute".