L'église de Saint-Maurice-la-Souterraine bientôt restaurée

La municipalité a lancé une souscription publique pour trouver les 600 000 euros nécessaires à la rénovation de cette église de Creuse qui est fermée depuis 16 ans. 

Depuis la loi de séparation de l'église et de l'État en 1905, les communes ont pour obligation d'entretenir les édifices cultuels qui font partie du domaine public. Mais cette prérogative a parfois divisé les élus et la population. Exemple à Saint-Maurice-la-Souterraine en Creuse où l'édifice porte les traces d'une terrible bataille entre la mairie communiste et l'Église catholique. En effet, pendant des décennies, les élus ont refusé de financer l'entretien de l'édifice qui n'a cessé de se dégrader.

  • Une longue histoire de rénovation

Cet édifice appelé « église Saint-Maurice » date de la fin du XIIème siècle. En 1937, des premiers travaux de soutènement ont été nécessaires pour éviter l'effondrement du mur nord de l'église. En 1986, en raison de l'état préoccupant de l'édifice, une étude préalable de restauration est engagée et des travaux commencent. Au total, six phases de rénovation auront lieu jusqu'en 2001. 

Depuis l’année 2000, l'église fait l'objet d'un arrêté de péril : l'édifice est donc fermé au public pour des raisons évidentes de sécurité.

  • Vers une nouvelle phase de travaux ?
Aujourd'hui, la municipalité a décidé de terminer les travaux de restauration de l'édifice : au programme notamment, le restauration du beffroi, de la sacristie, de la tribune, la réfection des enduits intérieurs et la démolition du mur de soutènement (installé en 1937).

Pour ce faire, la commune doit trouver 600 000 euros, raison pour laquelle une grande souscription publique a été lancée, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.  13 400 euros avaient déjà été récoltés le 18 mai 2016. 

Les travaux pourraient commencer en octobre 2016.