Réouverture du dancing de la Souterraine... avec pass sanitaire

Sa discothèque reste fermée, en revanche son dancing pour les danses de salon le dimanche après-midi rouvrait ses portes ce 1er août. Un moment attendu par les danseurs et danseuses depuis mars 2020. Avec bien plus de 50 entrées, le passe sanitaire est demandé.
Réouverture du dancing de la Souterraine... avec passe sanitaire
Réouverture du dancing de la Souterraine... avec passe sanitaire © Rémi Carton France 3 Limousin

C'est un déconfinement qui prend son temps. Un mois après la réouverture des boîtes de nuit en France, voici venue celle des dancing pour le thé dansant du dimanche après-midi. Celui du Loft retrouvait - enfin - ses fidèles amateurs de musette, variété et danses de salon, ce dimanche 1er août à 14h30. On peut le dire, ils trépignaient d'impatience

"Quand on aime la danse, c'est un plaisir de venir et la coupure a été radicale. Or tous les membres bougent et la tête surtout ... Si on n'avait pas ces rencontres là, chacun est chez soi. Et c'est l'occasion de sortir aussi nos toilettes qui sont confinées depuis trop longtemps !" confie cette habituée du dancing

"C'est un bonheur retrouvé, ça nous fait bouger, voir du monde... ça ne s'est pas assez dit qu'on pouvait danser aujourd'hui ! il y en a qui ne savent pas encore que ça a repris" précise cette autre danseuse

"C'est le seul endroit où on peut avoir un peu de distraction le dimanche après-midi dans nos campagnes" avoue ce mordu de valse, tango et autre madisson

Le gérant du Loft, Florent Doumoulin, retrouve aussi son travail et donc sa joie de vivre. "C'est un anti-dépresseur la musique, on oublie tous ses soucis et on passe un vrai bon moment, moi j'adore l'accordéon et la danse de salon, c'est un vrai plaisir partagé autour de la danse. Je suis très heureux, ravi que les gens soient au rendez-vous, c'est un peu une phase test avec les séniors avant la réouverture de la discothèque en septembre. On profite de toutes ces émotions retrouvées sur le parquet qui nous ont tant manqué !"

Danseurs et danseuses doivent à chaque fois présenter leur passe sanitaire : soit une preuve de vaccination complète (au moins sept jours après la deuxième injection), soit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h, ou encore un certificat de rétablissement. Le masque n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.

Les discothèques creusoises sont fermées depuis seize mois à cause de la crise sanitaire. A Aubusson, le X, rouvrira ses portes le 7 août. Celle de Guéret, la Vingt-Cinquième Avenue, n'a pas encore annoncé de date de réouverture.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs déconfinement société