• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Polémique à Bourganeuf : une association turque partage les propos d'un écrivain négationniste du génocide arménien

L'association a notamment relayé sur un réseau social d'Yves Bénard, un écrivain négationniste du génocide arménien. / © Capture écran France 3 Limousin et article du Canard enchaîné
L'association a notamment relayé sur un réseau social d'Yves Bénard, un écrivain négationniste du génocide arménien. / © Capture écran France 3 Limousin et article du Canard enchaîné

L'association polyculturellle de Bourganeuf, qui représente une partie de la communauté turque, est au coeur d'une polémique. Elle est montrée du doigt pour avoir partagé sur Facebook les propos du président Erdogan, de Tarik Ramadan, et surtout d'un écrivain négationniste du génocide arménien. 

Par Mary Sohier

C'est un article du Canard enchaîné qui a mis le feu aux poudres. Le journal incrimine directement les propos relayés sur le réseau social Facebook par l'Association turque Polyculturelle de Bourganeuf : lecture de verset du Coran par Ercep Edogan, prèche de Tarik Ramadan en 2017, et surtout partage d'un livre d'Yves Bénard, écrivain négationniste du génocide arménien de 1915. Contacté par téléphone, Mehmet Sahin, président de l'Association Polyculturelle de Bourganeuf, a réagi. Voici un extrait de l'échange :

Notre journaliste : "Yves Bénard, c'est quand même un négationniste par rapport au génbocide arménien..."

Mehmet Sahin : "Quand vous dites "génocide arménien", qu'est-ce que vous voulez entendre par là ?"

Sur son propre réseau social, le président de l'association a également partagé une photo où l'on distingue clairement des personnes faisant le rabia, le signe des Loups Gris, une milice turque armée, ultranationaliste, responsable notamment de la tentative d'assassinat de Jean-Paul 2 en 1981. Mehmet Sahin se défend :

J'ai partagé la photo, mais ce n'est pas moi qui l'ai prise. Ce n'est pas mon appareil. Je ne suis pas sur cette photo-là.

Le président de l'association polyculturelle de Bourganeuf se réserve un droit de réponse auprès du Canard Enchaîné.

Réaction de la mairie

Côté mairie, on déplore que de tels propos aient pu être tenus. "D'une manière générale, les négationnistes je ne les porte pas dans mon coeur. Si les faits sont avérés, je crois qu'il faut voir avec l'association elle-même puisque c'est sur son site. Je le déplore fortement parce que ce n'est pas comme ça qu'on apprend à vivre ensemble", répond Jean-Pierre Jouhaud, maire P.S de Bourganeuf.

Des propos qui font polémique dans cette ville de 2 700 habitants qui historiquement compte une forte communauté turque très bien intégrée.

Le reportage de Martial Codet-Boisse, Mathieu Dégremont et Sébastien Passelergue :
Interlocuteurs : Mehmet Sahin, président de l'Association Polyculturelle de Bourganeuf et Jean-Pierre Jouhaud, maire P.S de Bourganeuf.
 

Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus