La préfète de la Creuse rencontre les jeunes agriculteurs

La préfète de la Creuse Magali Debatte à la rencontre des jeunes agriculteurs du département. C'était ce lundi, 6 août 2018. Difficultés pour s'installer, précarité de la profession, manque d'abattoirs en Limousin... étaient notamment au menu ce rendez-vous.  

La préfète de la Creuse à la rencontre des jeunes agriculteurs
La préfète de la Creuse à la rencontre des jeunes agriculteurs © Mary Sohier
C'est à Saint-Dizier-les-Domaines, sur l'exploitation de Romain Rapinat, 26 ans, installé dans la Creuse depuis 2015, que s'est déroulée la rencontre entre la préféte et les jeunes agriculteurs. 

L'occasion pour ces derniers de parler avec la représentante de l'Etat de leurs difficultés à s'installer...

Ce ne sont pourtant pas les exploitations à reprendre qui manquent dans la Creuse : chaque année, il y a trois départs à la retraire mais une seule installation.

Cinquante installations en 2017 contre quatre-vingt les années précédentes : les jeunes agriculteurs craignent qu'il n'y ait plus de repreneurs dans les années à venir.  

Dans la discussion également, l'inquiétante question de la précarité de la profession.  
Réponse de la préféte : les aides de la PAC pour la Creuse ont augmenté, de cent dix millions d'euros en 2013 à cent vingt-cinq millions en 2016.
Pas sûr que cela rassure les jeunes agriculteurs... 

Autres dossiers évoqués : les problèmes d'irrigation et l'absence d'abattoirs en Limousin, qui oblige les éleveurs à envoyer leurs bêtes à plusieurs centaines de kilomètres... Situation stressante pour les animaux et qui a un coût élevé pour le producteur.
Sur cette question, la préféte de la Creuse a indiqué à ses interlocuteurs qu'il devrait y avoir des avancées avant la mi-août 2018.
 
Rencontre entre la préfète de la Creuse et les jeunes agriculteurs ©France 3 Limousin



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie société