Un projet d'élevage de 1 200 porcs inquiète habitants et élus à Royères-de-Vassivière

1 200 porcs sur 1 000 m² de bâtiment, c'est le projet de deux jeunes agriculteurs, éleveurs bovins à Royères de Vassivière, qui souhaitent diversifier leur activité. L'implantation de cette structure rencontre l'opposition des élus locaux et des habitants.

Royères-de-Vassivière pourrait bientôt accueillir un immense élevage de porcs, d’ici la fin de l’année. Ce projet prévoit la construction d’un bâtiment de 1 000 m² par deux jeunes éleveurs, qui souhaitent développer leur activité et la diversifier. Cette porcherie devrait abriter 400 porcelets et 800 truies, de quoi inquiéter les habitants des communes avoisinantes.

Dans le viseur, les odeurs de lisiers et leur épandage :"Ce projet, n'est pas du tout fait pour nuire ni à l'environnement ni aux riverains. Certes, il y a des odeurs, mais l'emplacement du bâtiment limite l'impact sur les riverains. De plus, la fosse à lisier est couverte et tout est réglementé". Précise Fanny Dumet, de la coopérative Cirhyo, spécialisée dans l'élevage porcin et dans l'implantation de porcheries, qui accompagne ce projet en Creuse. 

Dans les communes environnantes, c’est surtout le caractère industriel de ce projet qui inquiète. En effet, en Limousin, on n’a pas l’habitude de ce type de ferme puisque la production porcine dans notre région ne pèse pas lourd. Surtout, il s’agit d’un élevage de qualité, spécialisé, avec la valorisation des races locales comme le cul noir qui bénéficie d'une Indication Géographie Protégée (IGP).

Que représente la production porcine en Nouvelle Aquitaine ? 

Si l’on regarde le cheptel des porcs dans notre région, on compte environ 30 000 têtes en Haute-Vienne, 44 000 en Corrèze et 42 000 en Creuse. Loin derrière les Pyrénées-Atlantiques et les Deux-Sèvres avec 200 000 et 160 000 porcs. La Nouvelle Aquitaine, avec 900 000 truies et cochons, représente 7 % de la production Française. Elle se classe en 3ᵉ position des régions productrices, loin, très loin derrière la Bretagne comme on peut le constater sur le graphique ci-dessous.

Avec 32 kg/hab/an, le porc est la viande la plus consommée en France, dont 75% est consommée sous forme de charcuterie. En moyenne, dans notre pays, les exploitations porcines s'étendent sur 68 hectares de surfaces agricoles utiles.

À Royères-de-Vassivières, le projet de porcherie sera beaucoup plus réduit avec 1 000 m² de bâtiment :"Si l'on compare avec les exploitations en Bretagne par exemple, ici, avec ce projet, on arrive à peine à la moitié", souligne Fanny Dumet.

Un projet qui n'a pas fini de faire parler alors qu'une réunion publique, initiée par les habitants de Royères-de-Vassivière est programmée le 4 juillet prochain, dans la salle polyvalente de la commune.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité