• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Décès d’une grande plume du Populaire, Jean-Pierre Morlon

Jean-Pierre Morlon, en 2013, place Fontaine-des-Barres, à Limoges / © France 3 Limousin
Jean-Pierre Morlon, en 2013, place Fontaine-des-Barres, à Limoges / © France 3 Limousin

C’est une figure de la presse limousine qui vient de s’en aller… Jean-Pierre Morlon, journaliste durant près de 37 ans au Populaire du Centre vient de s’éteindre, à l’âge de 77 ans.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Notre ancien confrère le journaliste Jean-Pierre Morlon est décédé à l’âge de 77 ans, dans la nuit de lundi à mardi, à l’hôpital Jean-Rebeyrol à Limoges, des suites d'un cancer.

Natif de Bourganeuf en Creuse, Jean-Pierre Morlon avait intégré le Populaire du Centre en 1965, à l’âge de 23 ans.
Il y fit carrière, de Guéret à Tulle, avant de rejoindre Limoges, devenant plus qu’une figure, une plume du journal, celui de la grande époque, celle de la place Fontaine-des-Barres…

C’était un vrai journaliste de terrain, connu de tous, connu partout, presque un loup blanc ! Féru de de politique, il était toutefois polyvalent, curieux, passionné avant tout par son Limousin.

Aux mots, il ajoutait également le dessin, celui de la caricature de presse, qu’il affectionnait et pratiquait, sur les tables de restaurants, ou dans sa rubrique hebdomadaire « La petite semaine de Ferdinand » parue dans les années 80, toujours dans le Populaire.

Les seules choses peut-être qui surpassaient le journalisme pour Jean-Pierre Morlon étaient l’humour, la convivialité et l’amitié.
À l’aise dans tous les milieux, il était aussi bien l’ami du clown Zavatta que du sénateur Chandernagor, du regretté « banturle » Yves Désautard que du journaliste-écrivain (à moins que ce ne soit l’inverse…) Antoine Blondin.

S’il est un paradis où tous ceux qui sont partis avant lui sont réunis, sûr que Jean-Pierre Morlon vient de les rejoindre, et que, « le zinc étant le seul métal conducteur d’amitié » (dixit Blondin), la fête s’annonce énorme !

Sur le même sujet

Faut-il faire sponsoriser les clubs sportifs par des marchands d'alcool ?

Les + Lus