Déconfinement : des Picto-Charentais privés de masque le jour-J

La réussite du déconfinement passera par le respect du port du masque. Un accessoire rendu obligatoire dans certains cas dans le cadre du plan annoncé par le gouvernement. Ce lundi 11 mai pourtant, certains ne disposent toujours pas du précieux sésame.

© Thierry THOREL, MaxPPP

Après 55 jours, cloitrés à la maison, ce lundi 11 mai signe donc le retour à la liberté d'aller et venir pour les picto-charentais.
Un retour à la liberté à la condition que vous soyez en possession d'un masque.
Ces dernières semaines, mairies, départements, région, chacun y est allé de sa communication assurant que tout le monde serait servi à temps.
Les déçus étaient pourtant nombreux au moment de sortir de chez eux. La distribution des masques aurait-elle pris du retard ? La promesse d'un masque pour tous ne serait-elle pas tenue ? Les Picto-Charentais seraient-ils désinvoltes ?
Le constat est là, pour ce premier jour de déconfinement le port du masque vivement conseillé dans les espaces publics, n'est pas une règle appliquée par tous. Jean-Yves Lardeur est médecin urgentiste au CHU de Poitiers, il s'en inquiétait dans la matinée déjà sur les réseaux sociaux.

Des masques pour tous ?

La ville de Poitiers réclame "juste un peu de patience, les masques vont arriver et les promesses seront tenues."
Le début de la distribution a bien eu lieu dès samedi 9 mai, les derniers masques seront distribués par la Poste, dans les boîtes aux lettres mercredi soir au plus tard.
C'est également le cas pour d'autres municipalités comme à Angoulême en Charente.

Que dit le plan de déconfinement ?


Le masque est obligatoire en France dans les transports publics ; bus de ville, cars scolaires pour les plus grands ou encore dans le train.
Il est fortement conseillé dans les magasins, les commerçants peuvent même interdire leurs boutiques aux personnes non masquées. En revanche il n'est pas obligatoire sur le domaine public ; dans la rue ou dans les parcs, même s'il est vivement recommandé.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société santé région nouvelle-aquitaine sécurité coronavirus
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter