Déconfinement : réouverture en eaux troubles pour les piscines du Limousin

Même si les piscines sont autorisées à rouvrir depuis le 2 juin, les baigneurs n’ont pas encore retrouvé les bassins. Les établissements doivent mettre en place un protocole sanitaire rigoureux. À tel point que certains responsables ne sont pas certains de pouvoir rouvrir cet été.
© Jean-François FREY - MAXPPP

Dans son discours du 28 mai dernier, Edouard Philippe annonçait la possibilité pour les piscines situées en zone verte de rouvrir à partir du 2 juin. Mais après deux mois d’inactivité, les établissements sont contraints de réaliser plusieurs tests et d’appliquer un protocole très strict afin de garantir la sécurité des baigneurs. 


À l’échelle nationale, 26 piscines ont été retenues pour tester le protocole sanitaire préconisé par le ministère des Sports. Des établissements retenus en fonction de leurs spécificités (localisation, ancienneté, mode de gestion…) parmi lesquels se trouve l’éco-piscine d’Objat en Corrèze. 

 


La structure, inaugurée il y a près d’un an, va devoir appliquer à la lettre le protocole prévu par le ministère et renvoyer son rapport à un comité de suivi, nous explique Philippe Videau, le maire de la ville. 


En ce moment, on teste la présence de bactéries comme la « legionellacae ». On espère pouvoir rouvrir aux alentours du 23 juin. 

 

Après analyse de toutes ces données, un référentiel de bonnes pratiques devrait être publier le 26 juin. 


Certains établissements, comme la piscine municipale de Guéret attendent la publication de ce référentiel pour pouvoir ouvrir leurs bassins au public, même s’ils préparent déjà la réouverture. 


D’autres craignent de ne pas pouvoir rouvrir, faute d’espace, comme la piscine municipale de Bellac. L’unique pédiluve d’accès aux bassins ne permet pas de respecter les normes sanitaires préconisées par le ministère des Sports  regrette Olivier Berniolles, directeur des services techniques de la ville. 


On envisage toutes les possibilités, car avec l’été chaud que l’on risque d’avoir, il va y avoir une forte demande. Si nous ne pouvons pas rouvrir, on étudie la possibilité de mettre en place des navettes vers des points d’eau ou d’autres piscines. 


À Limoges, les piscines municipales couvertes fermées jusqu’en Septembre 


La municipalité limougeaude a décidé de maintenir fermées les piscines couvertes de Beaublanc, Saint-Lazare et Casseaux jusqu’au 31 août. 


En revanche, la piscine olympique extérieure de Beaublanc sera ouverte au public à partir du 15 juin 2020 affirme la mairie dans un communiqué. Une ouverture conditionnée, comme pour toutes les piscines de France, à la validation du protocole sanitaire par la préfecture de Haute-Vienne. 

Ce protocole prévoit notamment que les séances publiques soient limitées à 40 baigneurs simultanés par créneau de 1h30, avec bonnet de bain obligatoire. Un nettoyage des locaux sera effectué pendant 30 minutes entre chaque créneau. Les baigneurs devront donc réserver leur créneau à l’avance par téléphone. 


Une phase de test du protocole débutera lundi 8 juin avec des nageurs compétiteurs des centre de formations et des clubs limougeauds. 


Pour l’Aquapolis, aucune date de réouverture n’est arrêtée pour le moment, mais elle devrait s’effectuer d’ici fin juin, nous explique Yohan Maury, responsable de la communication. 


On est en train de peaufiner les dernières modalités. On doit aussi envoyer des échantillons à l’ARS. Ça va prendre un peu de temps. 


En Corrèze, les réouvertures se précisent

 

À Brive, comme ailleurs, les modalités de réouverture sont en pleine élaboration. Vincent Dinard, le directeur de la piscine municipale, espère pouvoir rouvrir les portes entre le 15 et le 22 juin.

A Tulle, le protocole est déjà bien avancé. La réouverture devrait se faire par étapes. Dès la semaine prochaine, le site devrait commencer à recevoir les apprentis-surveillants de baignade du département, pour leur permettre d’obtenir leur diplôme BNSSA. 

Sur les créneaux restants, l’établissement prévoit d’accueillir un public de nageur par tranche d’1h30. La réservation au 05 55 20 92 08 est obligatoire. 

Ensuite, à partir du 22 juin, la piscine prévoit de rouvrir plus largement et d’accueillir le grand public dans l’ensemble de ses bassins. Elle doit encore déterminer la capacité d’accueil ainsi que la durée des créneaux de réservation. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement natation sport société