Découvrez les Mystères de l'art aux quatre coins de la Nouvelle-Aquitaine

Insolites, inattendus, intrigants ou encore stupéfiants, ce sont les mystères de l'art de la Nouvelle-Aquitaine. Voici une série qui vous emmène à la découverte de vingt sites étonnants.

Les Mystères de l'art de la Nouvelle-Aquitaine
Les Mystères de l'art de la Nouvelle-Aquitaine © France Télévisions et Mara Films

Envie de bouger ? De découvrir et de visiter ? Pas simple en période de confinement et de restrictions de déplacements.

France 3 Nouvelle-Aquitaine et Mara Films vous emmènent à plus de 10 km de chez vous durant le mois d'avril pour découvrir "Les mystères de l'art de la Nouvelle-Aquitaine".

Du Poitou au Pays Basque, du Limousin à l'Aquitaine en passant par les Charentes, il existe des lieux insolites qui méritent une attention toute particulière. Certains sont le fruit de la main de l'homme, guidée par un talent artistique. D'autres sont nés des croyances populaires alors qu'ailleurs, c'est le symbole qui a été recherché.

Partout, l'art en Nouvelle-Aquitaine peut nous surprendre, à la fois par sa beauté, sa conception ou mieux encore... par ses mystères.

Des mystères qui ne demandent qu'à être percés !

MYSTÈRES DE L'ART from MARA FILMS on Vimeo.

Il n'est pas rare que notre regard se pose sur une création de l'homme sans en comprendre la signification ou en connaître l'origine. Ensemble, voyageons dans le temps, l'envie d'apprendre en bandoullière.

Les Mystères de l'art, suivez le guide

Voici quelques exemples d'escapades, pour le plaisir. 

Commençons notre périple par la Dordogne. Direction Thénac, un petit village comme des milliers d'autres qui abrite une église semblable à des milliers d'autres. Enfin, pas tout à fait ...

L'église Saint-Pierre de Monbos abrite une sculpture médiévale (ça c'est banal) érotique (ça l'est un peu moins, quoique...) 

Lorsque l'on pousse la porte de la belle église médiévale de Monbos, on est surpris par la beauté du chœur et par plusieurs sculptures qui paraissent anachroniques. Un couple, en particulier, attire l'attention du visiteur. Il s'agit d'un homme et d'une femme en train de faire l'amour. Au Moyen-âge, le long des chemins qui mènent à Saint-Jacques de Compostelle, d'autres sculptures érotiques ont été placées dans des lieux saints. Comment ces représentations ont-elles été admises par l’Église ? Quel regard les fidèles portaient-ils sur ces œuvres d'art ?

Que diriez-vous de poursuivre notre chemin dans le Lot-et-Garonne, au mas d'Agenais.

Le joyau du musée des Beaux-Arts d'Agen est une ravissante Vénus romaine, troublante de beauté, et de vérité. Elle est découverte au Mas-d'Agenais, à la fin du XIXème siècle, par un paysan qui laboure son champ. De nombreux spécialistes se penchent sur son chevet pour identifier ses origines. Mais ce joli marbre veille jalousement sur ses secrets...

Après la Dordogne et le Lot-Garonne, faisons une halte en Limousin pour découvrir une fontaine, ou plutôt trois fontaines à Courbefy : c'est le mystère des bonnes fontaines....

Au point culminant du parc régional du Périgord-Limousin, bien cachées par la forêt qui leur fait barrage, se dressent trois fontaines à l'allure baroque. Une croix encombrée de vêtements disparates et vieillis par le temps domine le lieu.

Cap sur la Charente-Maritime, Nantillé plus exactement pour visiter un jardin, mais attention ne vous méprenez pas, vous n'irez pas en ce lieu pour vous balader dans un jardin classique, oh que non ! Le jardin sculpté de Gabriel Albert est une oeuvre d'art...

Le long de la départementale 129, on découvre un invraisemblable bric-à-brac de statues regroupées dans un vaste jardin. Des hommes politiques illustres, des grands artistes mais aussi des personnages de tableaux célèbres ou de contes de fées y figurent. Les statues se font face et paraissent entamer entre elles un dialogue inattendu mais qui, par sa sincérité, touche fortement notre sensibilité. Quel est le mystérieux auteur de cette œuvre envoûtante ?

Pour terminer ce voyage en guise de mise en bouche, la Charente ferme le bal ; un bal au château de la Mercerie, ça vous dit ?  Halte surprenante à Magnac-Lavalette-Villars.

Depuis le cœur d'une douce vallée charentaise, on découvre une immense façade toute blanche. Elle fait 220 mètres de long. Elle est accolée à un petit château. Au XIXème siècle, deux frères héritent de ce château. Ils passent leur vie et leur argent à transformer le lieu. Les frères Réthoré, Raymond et Alphonse, veulent y célébrer la beauté de l'art classique. Rien n'est trop beau pour le château ni pour son incroyable façade, véritable décor de théâtre, sensé accueillir de magnifiques œuvres d'art. Le rêve est un peu fou. Plus dure sera la chute...

Maintenant vous savez que la Nouvelle-Aquitaine révèle à qui sait prendre le temps d'être curieux, ses mystères de l'art. Mais vous n'en avez vu qu'une infime partie.

Pour en savoir plus, en découvrir plus : 

Retrouvez les vingt sites insolites sur cette carte 

 

Les mystères de l'art en Nouvelle-Aquitaine

Un magazine écrit et réalisé par Olivier Besse

Diffusions :

sur France 3 Nouvelle-Aquitaine du lundi au vendredi à 11h50 avant le 12/13

et sur NoA du lundi au vendredi à 15h50, 20h55 et 0h15

Une série à retrouver, au complet, également sur Youtube.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture région nouvelle-aquitaine