Démarchage téléphonique : avez-vous testé le service Bloctel ?

Peut-être la fin du démarchage téléphonique / © PHOTOPQR/L'ALSACE
MAXPPP
Peut-être la fin du démarchage téléphonique / © PHOTOPQR/L'ALSACE MAXPPP

Le service "anti-démarchage" a été créé par le gouvernement en juin 2016. Un an après, petit rappel de ce qu'est Bloctel. Le dispositif vous aide à vous débarrasser des publicités par téléphone. 

Par Angélique Martinez

Il s'agit d'un service gratuit, ouvert à tous. Un organisme est chargé de regrouper tous les consommateurs résidant en France qui ne souhaitent pas recevoir d'appels commerciaux ou de démarchage au téléphone.

La liste ainsi obtenue est transmise aux professionnels qui pratiquent le démarchage téléphonique. Ils ont alors l'interdiction d'appeler ces numéros ainsi déclarés sous peine d'une amende de 75 000 euros par appel s'ils ne respectent pas la loi. En revanche, les SMS ne sont pas concernés par ce dispositif.

Comment s'inscrire ?

Les consommateurs peuvent s'inscrire à ce service depuis le 1er juin 2016, via internet sur ce site : bloctel.gouv.fr. Il suffit de renseigner son numéro de téléphone (fixe, mobile, ou les deux). L'inscription est effective un mois plus tard. D'une durée de trois ans renouvelable, et résiliable à tout moment.

Origine de ce projet

La création de cette liste avait été promise par le PS depuis 2013. Elle avait ensuite été votée dans le cadre de la loi Hamon sur la consommation du 17 mars 2014. Initialement, elle devait être mise en place à l'automne 2015, mais la date avait été repoussée.


Bilan

En février 2017, déjà plus de 400 000 signalements avaient été effectués au niveau national et 150 entreprises ont été contrôlées par la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) 

 

Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus