Démographie en Limousin : qui perd, qui gagne ?

© F3 Limousin
© F3 Limousin

L'INSEE vient de publier les derniers chiffres de la population légale, basés sur le recensement de 2017. En Corrèze, la population stagne. Elle baisse légèrement en Haute-Vienne et de façon plus significative en Creuse. Les grandes villes perdent des habitants au profit des communes périphériques.

Par Gwenola Beriou

Alors que la population de la France métropolitaine est en hausse entre 2012 et 2017 (+0,4%) et que la Nouvelle-Aquitaine gagne des habitants (+0,5%), les trois départements de l'ex-Limousin ne sont pas les plus dynamiques.
La population de la Corrèze stagne, celle de la Haute-Vienne baisse de -0,1% et celle de la Creuse de -0,5%. La Creuse fait partie des dix départements français qui perdent le plus d'habitants.

Evolutions annuelles de population entre 2012 et 2017 : 
© INSEE
© INSEE
© INSEE
© INSEE
© INSEE
© INSEE

Dans nos trois départements, des tendances se dessinent : les grandes villes sont en perte de vitesse (-0,6% à Limoges, -2% à Bellac, -0,3% à Saint-Junien, - 0,2% à Brive, -0,1% à Guéret, -1,9% à Aubusson), à l'exception de Tulle qui gagne des habitants (+0,7%).

Les communes situées en périphérie de Limoges continuent de croître (+1,5% à Condat-sur-Vienne, +1,3% à Couzeix, +1,1% à Panazol).
Ce n'est plus le cas, en revanche, pour Malemort près de Brive, dont la population avait fortement augmenté entre 2007 et 2012 (+1,3%) et qui diminue désormais (-0,3%).
 

Par département, les plus fortes évolutions communales

En Haute-Vienne, les communes ayant proportionnellement perdu le plus d'habitants sont Bellac (-2%) et Châteauneuf-la-Forêt (-1,5%). Celles qui en ont le plus gagné sont La Geneytouse (+2,7%) et Cognac-la-Forêt (+2,4%).
 
© INSEE
© INSEE


En Corrèze, les plus fortes baisses sont enregistrées à Bort-les-Orgues (-1,4%) et Neuvic (-1,3%) et les plus fortes augmentations à Chasteaux (+3,9%), Sadroc (+2,4%) et Saint-Viance (+1,6%).
 
© INSEE
© INSEE


En Creuse, les communes ayant perdu le plus d'habitants sont Felletin (-2%), Aubusson (-1,9%) et Bourganeuf (-1,6%).
 
© INSEE
© INSEE


 

Sur le même sujet

Les + Lus