Avec la compétition, le circuit du Val d'Argenton retrouve son prestige

Cela n'était plus arrivé depuis quelques années. Le circuit du Val d'Argenton renoue avec la compétition de karting. Un événement pour le tracé qui a connu de grandes compétitions internationales et vu passer de grands noms, aujourd'hui stars de la Formule 1.

Dans le monde du karting, le Val d’Argenton évoque de grandes courses. "C’est, à mon sens, un des plus beaux circuits du monde", raconte Franck Talon. Le champion de France cadet en 1988 était présent le 26 novembre pour la course de réouverture du Val d’Argenton. Un événement car, en dépit de son passé mythique, le circuit a dû fermer ses portes durant quelques années.

Le retour d'un circuit "mythique"

En 2019, quand Arnaud Sarrazin rachète le circuit du Val d’Argenton, l’activité est totalement à l’arrêt. Avec ses 1 280 mètres de tracé et sa grande tribune, le circuit est pourtant reconnu. Il doit également son prestige aux grands noms qui y ont couru. Les stars de la Formule 1 passent tous, ou presque, par l’étape karting. En 2000, le sextuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton a roulé au Val d’Argenton. Et ce n’est pas le seul. Avec plusieurs championnats de France et d’Europe, ainsi qu’un championnat du monde en 2010, le circuit du Val d’Argenton a vu les premiers pas de futures stars.

Le public ne s’y trompe pas. Présent malgré la pluie dans les gradins du Val d’Argenton en famille, ils apprécient. "C’est un circuit historique où ont eu lieu de très belles compétitions internationales, donc ça fait quelque chose, se réjouit un père de famille ayant amené son fils voir la course. On l’attendait ce retour." Un enthousiasme que partage un autre spectateur qui promet de revenir avec son fils pour faire quelques tours de circuit.

Un circuit d'abord ouvert au grand public

Car s’il relance les compétitions officielles, le circuit du Val d’Argenton vit surtout de l’ouverture de sa piste au grand public. "La volonté première était de faire revivre le circuit, souligne le propriétaire Arnaud Sarrazin. Il fallait d’abord l’ouvrir aux particuliers." Chaque week-end et pendant les vacances scolaires, chacun peut s’essayer sur l’asphalte du Val d’Argenton.

"La compétition, c’est la cerise sur le gâteau", insiste Arnaud Sarrazin. Il avait lui-même concouru sur le circuit quelques années plus tôt, notamment face à Franck Talon. Après un an et demi depuis son rachat, le propriétaire attendait que des courses officielles reviennent sur son circuit. C’est aussi de cette manière qu’il peut redonner ses lettres de noblesse au prestigieux circuit du Val d’Argenton.

Reportage de Julie Chapman, Alain Darrigrand et Martine Sitaud

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport