• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un dimanche sévère au bord des routes pour les gendarmes deux-sévriens

© Maxppp
© Maxppp

Il n'aura pas fallu longtemps aux gendarmes des Deux-Sèvres pour sanctionner des comportements dangereux hier dimanche. En quatre heures, entre 15 et 19h,  les forces de l'ordre ont multiplié les contrôles. Les voici en détail.

Par Bernard Dussol

Au cours de cette opération, 30 infractions ont été relevées


  • 22 infractions pour dépassement de la vitesse autorisée 
  • 1 infraction pour non port de la ceinture de sécurité 
  • 1 infraction pour usage du téléphone 
  • 1 infraction pour vitesse excessive 
  • 1 infraction pour non respect de l'arrêt au panneau STOP 
  • 1 infraction pour modification du dispositif d'échappement à moto (nuisance sonore et augmentation de la puissance)
  • 3 infractions pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique 
  • 4 véhicules ont été immobilisés et 1 permis de conduire ont fait l'objet d'une rétention immédiate.
  • 73 automobilistes ont été soumis au dépistage de l'alcoolémie.

L'histoire du jour 


Le dimanche 30 octobre 2016 à 20h20, sur l'autoroute A10 à Prisse-la-Charrière, dans les Deux-Sèvres, les gendarmes du peloton d'autoroute de la Crèche ont intercepté un véhicule Peugeot 308 qui circulait à 166 km/h. Les vérifications ont permis de se rendre compte que le conducteur, âgé de 22 ans et étudiant à Nantes, était uniquement titulaire du permis probatoire donc limité à 110 km/h.
Son véhicule a donc été immobilisé car la personne qui l'accompagnait n'était pas titulaire du permis de conduire. Son permis probatoire a fait l'objet d'une mesure de rétention immédiate. Les deux occupants du véhicule ont quitté les lieux en taxi pour rejoindre Nantes.

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus